VIDEO. Frank Ocean répond aux attaques de son père

TRIBUNAL Le père du rappeur le poursuit pour diffamation… 

20 Minutes avec agences

— 

Le rappeur Frank Ocean au Bravalla Festival en Suède

Le rappeur Frank Ocean au Bravalla Festival en Suède — WENN

Nouvel épisode dans les poursuites pour diffamation lancées à l'encontre deFrank Ocean par son père, Calvin Cooksey. Ce dernier lui réclame 14,5 millions de dollars à cause d’une note postée l’été dernier sur son Tumblr, à la suite des tueries dans le club gay d’Orlando. « J’avais 6 ans quand j’ai entendu mon père appeler notre serveuse transsexuelle "pédé", et il m’a ensuite traîné en dehors du restaurant en me disant que l’on ne se ferait pas servir ici car elle était sale », écrivait alors Frank Ocean, qui a révélé être bisexuel en 2012.

Dans sa réponse apportée au tribunal et obtenue par Pitchfork, le chanteur explique que son essai publié l’an dernier « parle de lui-même », et qu’il s’agit d’une expression de son opinion, et « n’est pas un sujet valable pour un procès en diffamation ». Il assure également que la plainte a dépassé les délais de prescription.

>> A lire aussi : Frank Ocean boycotte les Grammy Awards et explique pourquoi

Fin de l’histoire ?

Ainsi que le rapporte TMZ, Frank Ocean demande donc à ce que la Cour annule le procès, et que son père rembourse tous ses frais d’avocats.

Your top 3 songs? #BLONDE by #FrankOcean is out Now on @applemusic & @itunes Link in bio!

A post shared by Frank Ocean Italy (@frankoceanitaly) on

Ses déclarations ne devraient pas ravir Calvin Cooksey, qui assurait dans sa plainte que Frank Ocean avait « publié ces mensonges » pour « assurer le succès de son album Blonde et ruiner son père ». Il avait également avancé que son fils était lié « à l’adorateur du diable », le rappeur Tyler, the Creator, effectivement proche de Frank Ocean.