Etats-Unis: Conrad, le frère de Paris Hilton, a encore été arrêté

JUSTICE Il est accusé de vol de voiture et n’a pas respecté les termes de sa précédente condamnation…

20 Minutes avec agences

— 

Conrad Hilton à Los Angeles

Conrad Hilton à Los Angeles — Winston Burris/WENN.com

Conrad Hilton, le frère de Paris Hilton, a encore des problèmes avec la justice. Cette fois, le jeune homme de 23 ans a été arrêté par la police de Los Angeles, révèle le site  People. Il a été interpellé samedi et a été placé depuis dans un centre de détention de la ville. Ce mardi, le procureur a indiqué quelles charges il retenait contre lui : vol de voiture, non-respect de la mesure d’éloignement obtenue par son ex à son encontre, et outrage.

Siblings ❤ #ParisHilton #NickyHilton #BarronHilton #ConradHilton

A post shared by Nicky, Kathy & Paris Hilton❤ ✨ (@hiltonempresses) on

Qu’a-t-il fait pour se retrouver dans cette situation ? C’est TMZ qui nous l’apprend. D’après le site spécialisé dans l’actu people, Conrad Hilton a tenté d’entrer en force chez l’actrice E.G. Daily, qui n’est autre que la mère de son ex, Hunter Daily Salomon, qui avait obtenu une mesure d’éloignement contre lui en 2015.

>> A lire aussi : L'empire Hilton, du fondateur visionnaire Conrad à la jet-setteuse Paris

Et pour se rendre chez son ancienne belle-mère, il est d’abord allé chez le père de son ex, Rick Salomon (qui a par ailleurs été marié deux fois à Pamela Anderson et une fois à Shannen Doherty), à qui il a emprunté, sans lui demander son autorisation, sa Bentley Continental. Les faits se sont produits à 4h50 du matin, a confirmé un officier du LAPD à People.

Dans le pétrin

Conrad Hilton n’en est pas à sa première sortie de route. En 2015, Hunter Daily Salomon avait demandé à la justice de le tenir éloigné d’elle et de ses proches, après que le jeune homme se soit présenté à sa porte en menaçant de se tuer. D’après ses dires, il avait également pris l’habitude de se rendre chez sa mère pour lui dire qu’il voulait l’épouser. Elle avait obtenu gain de cause auprès de la justice, comme l'avait notamment rapporté le Daily Mail.

La même année, Conrad Hilton s’était retrouvé au tribunal pour d’autres faits qui lui étaient reprochés. En 2014, il avait menacé et insulté certains membres de l’équipage d’un vol British Airways. Il avait alors plaidé coupable.

Quant à sa première arrestation connue, elle remonte à 2008. Il avait alors 18 ans et avait été arrêté pour conduite en état d’ivresse. Il avait écopé de trois ans de liberté conditionnelle, une suspension de permis d’un an et l’obligation de suivre des cours sur l’alcool et ses effets.