L’EP posthume de Prince ne sortira pas vendredi

MUSIQUE Le juge a donné raison aux héritiers du chanteur…

20 Minutes avec agences

— 

Prince au Hop Farm Festival en 2011

Prince au Hop Farm Festival en 2011 — WENN

Les fans de Prince ont été nombreux à pré-commander Deliverance, le premier EP posthume du chanteur dont la sortie était prévue ce vendredi, pour le premier anniversaire de la mort du chanteur. Seulement, l’idée de l’ingénieur du son de sortir des chansons inédites n’a pas été du goût des héritiers de Prince.

Hier, ils ont annoncé lancer une action en justice contre George Ian Boxill afin que l’album contenant six chansons inédites ne sorte pas. Ils viennent de gagner une première bataille. Comme l’annonce TMZ, un juge fédéral a délivré une ordonnance restrictive pour empêcher Deliverance de sortir.

En attente

L’ordonnance délivrée par le juge est temporaire et court jusqu’au 3 mai. D’ici là, une audience doit avoir lieu pour étudier l’affaire.

>> A lire aussi : Le médecin de Prince dément lui avoir fourni de fausses ordonnances

Dans les documents que s’est procuré TMZ, la famille de Prince avance que George Ian Boxill n’a aucun droit sur ces titres enregistrés entre 2006 et 2008. Ils mettent en avant un accord de confidentialité que Prince avait fait signer à son ingénieur du son – qui a coproduit et mixé, entre autres, l’EP posthume.

Petit souci pour les héritiers de Prince néanmoins, les fans qui ont pré-commandé Deliverance en ligne ont reçu en cadeau un titre inédit. Si depuis l’album n’est plus disponible sur les sites de téléchargement légal, la chanson offerte n’est pas mentionnée dans l’ordonnance du juge.

Mots-clés :