Le site anti-Trump de Shia LaBeouf piraté

PEOPLE L’installation du comédien est devenue une œuvre antisémite…

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Shia LaBeouf à l'avant-première de Man Down à Los Angeles

L'acteur Shia LaBeouf à l'avant-première de Man Down à Los Angeles — WENN

Shia LaBeouf doit affronter une bande de détracteurs particulièrement virulents. Désireux d’installer une œuvre d’art sous forme de manifeste anti-Trump depuis l’investiture du nouveau président américain, le comédien n’a de cesse de se faire pirater par des petits malins. Dernier coup fourré en date : transformer son message contre Donald Trump (« He Will Not Divide Us », Il ne nous divisera pas) en message antisémite (« #JewsWillNotDivideUs » , les Juifs ne nous diviseront pas), comme le rapporte Page Six.

HEWILLNOTDIVIDE.US NOW LIVE Museum of the Moving Image, New York

A post shared by LaBeouf, Rönkkö & Turner (@thecampaignbook) on

Histoire d’ajouter l’insulte à la calomnie, le message publié sur le site du comédien était accompagné d’un « 1488 » – un nombre bien connu des communautés néonazies mêlant les 14 mots du manifeste suprématiste et le 88 (comme le double H, la huitième lettre de l’alphabet, de Heil Hitler) – et un « coming in 2018 by Shia LaBeouf ». Une violente atteinte à l’intégrité de Shia LaBeouf dont la mère est juive et le père chrétien.

Une œuvre maudite

Voilà quelques années que Shia LaBeouf tente de se faire une place dans l’activisme. Ses premières manifestations avaient laissé penser qu’il avait perdu la boule – surtout quand il était arrivé sur le tapis rouge du festival de Berlin avec un sac en papier sur la tête – mais à force d’efforts variés, le comédien semble tracer un parcours singulier dans une industrie très éloignée de ce genre de manifestation impulsive.

>> A lire aussi : Le live-stream anti-Trump de Shia LaBeouf arrêté définitivement pour raisons de sécurité

Sa dernière en date, donc, l’a poussé à installer un kiosque vidéo à New York pour permettre aux passants, tout au long du quinquennat de Donald Trump, de laisser des messages d’insoumission. La nature humaine l’emportant toujours, l’installation s’est fait vandaliser.

HEWILLNOTDIVIDE.US NOW LIVE FACT, Liverpool #HEWILLNOTDIVIDEUS

A post shared by LaBeouf, Rönkkö & Turner (@thecampaignbook) on

Shia LaBeouf a alors décidé de déplacer son œuvre au milieu de la campagne, au Nouveau Mexique plus précisément. Mais ça n’a pas empêché certains petits malins de la passer à la peinture et de lui tirer dessus. Enfin, à bout de nerfs, le comédien a décidé de déplacer à nouveau son message dans un lieu supposément anonyme en braquant une caméra sur un drapeau scandant « He Will Not Divide Us ». Mais il a fallu peu de temps aux trolls de 4Chan – un forum très controversé actuellement pour son idéologie très à droite – pour repérer l’installation et la saboter en remplaçant le drapeau par une casquette de Donald Trump et un drapeau de leur célèbre logo.

Visiblement, cette victoire n’a pas suffi aux hackers bien déterminés à faire vivre un enfer à Shia LaBeouf et ses initiatives engagées.