Scott Eastwood trouve son père un peu radin…

PEOPLE Clint Eastwood n’a pas vraiment pourri gâté son fiston… 

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Scott Eastwood au festival Hilarity for Charity à Los Angeles

L'acteur Scott Eastwood au festival Hilarity for Charity à Los Angeles — WENN

Ce n’est pas parce que l’on est fils de star que l’on naît avec une petite cuillère en argent dans la bouche. Scott Eastwood en sait quelque chose, puisque son père, le célèbre acteur Clint Eastwood, l’a plutôt élevé à la dure.

« Mon père ne m’a jamais donné un centime, a-t-il expliqué dans Men’s Health. Il m’a fait travailler pour tout. Mon Dieu, il était dur avec moi ! Mais ça m’a endurci, et ça m’a donné une ligne de conduite. »

>> A lire aussi : Hugh Jackman: «Logan n'est pas un enfant de chœur, c'est une bête sauvage»

Une vraie machine de guerre

Non seulement Clint Eastwood n’était pas tendre avec son fils, mais il l’a également initié aux joies de la musculation. Et là encore, il ne fallait pas faire semblant. « Mon père était une machine avec le sport, a-t-il commenté. Il m’a montré comment soulever des poids vers 14 ou 15 ans – il m’a donné quelques conseils, et après m’a laissé faire seul. »

Malgré tout, Scott Eastwood est aujourd’hui plutôt reconnaissant, puisqu’il a réussi à se faire un prénom sans l’aide de personne. Il a notamment joué dans Fury, Suicide Squad et plus récemment Fast and Furious 8. « Je suis venu [à Hollywood] pour essayer de faire mon trou, mais personne ne me prenait au sérieux, a-t-il ajouté. Tout le monde me rejetait, genre : ‘’Tu es le fils de Clint Eastwood, tu n’es pas un vrai acteur’’. Certaines personnes sont encore comme ça. Je n’ai jamais pensé que je pourrais durer dans ce métier, mais finalement, ça a l’air de marcher. »