Lisa Marie Presley et Michael Lockwood
Lisa Marie Presley et Michael Lockwood - WENN

Le divorce de Lisa Marie Presley et Michael Lockwood vient de prendre une tournure bien particulière. La fille du King vient d’être condamnée à verser 10.000 dollars par mois (9.300 euros environ) à son mari dont elle veut divorcer. Cette somme doit permettre au père de leurs jumelles de 8 ans de couvrir en partie ses frais juridiques, rapporte The Wrap.

Mariée depuis janvier 2006 avec Michael Lockwood, Lisa Marie Presley a demandé le divorce en juin 2016, quand, comme elle l’affirme, elle a découvert plusieurs dizaines de photos d’enfants inappropriées sur les appareils de son mari. Depuis, le Tennesse Bureau of Investigation a assuré à People que le père des jumelles ne serait pas inquiété. « Nous n’avons pas été en mesure de déterminer qu’un crime avait été commis dans le Tennessee et donc nous n’avons pas ouvert d’enquête », a fait savoir le Bureau.

Pas de pension, pour l’instant

Si Lisa Marie Presley doit verser 10.000 dollars à son futur ex-mari, elle a cependant été exempte de pension alimentaire. Toutefois cela pourrait changer. La justice se réserve le droit de forcer la fille d’Elvis Presley à payer une pension rétroactive à Michael Lockwood si elle estime que l’accord que les deux époux ont passé dans un contrat post-nuptial en 2007 n’est pas valide.

>> A lire aussi : Priscilla Presley inaugure le nouveau musée de Graceland

Une audience aura lieu le 10 avril concernant la validité de cet accord qui stipulait qu’en cas de divorce ils ne puissent réclamer une partie des possessions de l’autre. Michael Lockwookd a demandé que cet accord soit invalidé.

Mots-clés :