Amal Clooney poursuit sa lutte contre Daesh

GENOCIDE La femme de George Clooney demande l’ouverture d’une enquête sur les exactions de l’organisation de l'Etat Islamique (EI)…

20 Minutes avec agences

— 

L'avocate Amal Clooney

L'avocate Amal Clooney — WENN

Amal Clooney n’a jamais caché qu’elle ferait tout ce qui est en son pouvoir pour mettre fin aux exactions de Daesh. Et c’est par le biais du droit que l’avocate internationale est déterminée à en finir avec les massacres commis par l’organisation terroriste en Afrique et au Moyen Orient.

#AmalClooney #amal #AmalAlamuddin #amalOfficial

A post shared by Amal Alamuddin Clooney (@amal__alamuddin) on

La femme de George Clooney, actuellement enceinte de jumeaux, s’apprête à faire appel à l’ONU afin qu’ils ouvrent une enquête sérieuse à propos du génocide provoqué par l’organisation de l’Etat Islamique (EI). « Je suis allée dans des camps de réfugiés en Allemagne, comme ceux que vous avez montrés dans votre reportage, et j’ai interrogé d’anciens enfants soldats et des jeunes filles qui avaient été transformées en esclaves sexuelles de Daesh, a-t-elle confié à Fiona Bruce, sur le plateau de la BBC. Ce sont les témoignages les plus accablants que j’ai jamais entendus. Nous savons qu’il s’agit d’un génocide. L’ONU l’a déclaré. En d’autres termes : Daesh essaie de détruire un groupe ethnique et nous les laissons faire sans les pointer du doigt. »

😘

A post shared by Amal Clooney (@amalclooney) on

Seule contre tous, ou presque…

Si elle peut toujours compter sur George Clooney, qui, de son côté, s’est longtemps mobilisé pour la crise humanitaire qui touche le Soudan, Amal Clooney se sent pourtant un peu seule dans son combat contre l’EI, et elle se désole du manque d’investissement de l’opinion internationale.

>> A lire aussi : George Clooney très fier du combat d’Amal contre Daesh

Elle sait qu’elle ne peut compter que sur les preuves pour alimenter son dossier. « On découvre régulièrement des charniers, a-t-elle ajouté. Il y a quelques jours à Mossoul, on a déterré un charnier qui contenait environ 4000 corps. Mais il y a d’autres types de preuves. Croyez-le ou non, mais Daesh possède une véritable organisation bureaucratique, et ils laissent des traces derrière eux. Il faut prélever l’ADN, remonter les communications téléphoniques. Et pour le moment, personne ne s’occupe de ça. »

#AmalClooney #amal #AmalAlamuddin #George #tomorrowland

A post shared by Amal Alamuddin Clooney (@amal__alamuddin) on

C’est l’un des points qu’elle compte soulever lorsqu’elle s’adressera à l’ONU. « Les crimes ne sont-ils pas assez sérieux pour que vous ouvriez une enquête ?, a-t-elle conclu. Voilà ce que je vais demander. » Amal Clooney a beau être très sûre de son dossier, elle reconnaît qu’il est malheureusement très difficile d’agir, même avec les meilleurs arguments du monde entre les mains. « Si vous n’avez pas une affaire marquante et que vous ne portez pas un message marquant, ça ne vous mènera pas bien loin de braquer un simple projecteur dessus », a fini par déclarer l’avocate.