Natalie Portman a été payée trois fois moins qu’Ashton Kutcher

CINEMA Ils partageaient l’affiche de « Sex Friends » en 2011…

20 Minutes avec agences

— 

Natalie Portman aux Huading Awards

Natalie Portman aux Huading Awards — FayesVision/WENN.com

Natalie Portman a révélé dans la nouvelle édition de Marie Claire UK avoir été payée trois fois moins qu’ Ashton Kutcher dans le film Sex Friends sorti en 2011. Pourtant, les deux acteurs étaient à égalité au casting, puisqu’ils incarnaient tous les deux les rôles principaux de la comédie romantique.

>> A lire aussi : «Jackie»: Natalie Portman a toutes ses chances pour un Oscar

« Je le savais et j’ai laissé couler, parce qu’il y a ce truc de "cotation" à Hollywood. La sienne était trois fois plus élevée que la mienne, donc ils ont dit qu’il devait être payé trois fois plus que moi », a ainsi expliqué Natalie Portman.

L’actrice regrette par ailleurs d’avoir accepté sans broncher la décision des studios. « Je n’étais pas aussi saoulée que j’aurais dû l’être. On gagne beaucoup d’argent, donc c’est difficile de se plaindre, mais la disparité est folle », a-t-elle ajouté.

Une inégalité plus forte dans le cinéma

Natalie Portman note cependant que les inégalités salariales entre hommes et femmes sont plus importantes dans le milieu du cinéma que dans tout autre secteur professionnel, ce qui explique la fronde lancée par Jennifer Lawrence. « Comparé aux hommes, dans la plupart des professions, les femmes gagnent 80 centimes pour 1 dollar. A Hollywood, on gagne 30 centimes sur 1 dollar », a-t-elle expliqué.

Outre Natalie Portman et Jennifer Lawrence, d’autres stars ont fait entendre leur voix à propos des inégalités salariales entre hommes et femmes. Patricia Arquette notamment avait délivré un vibrant discours à ce sujet lors de la 87e cérémonie des Oscars en venant chercher sa statuette. Primée Meilleur second rôle féminin pour Boyhood, elle avait parlé au nom de toutes les femmes. « A chaque femme qui donne naissance à chacun des citoyens et contribuables de ce pays, nous nous sommes battues pour les droits d’égalité de tous. C’est à notre tour d’avoir un salaire équitable et tous les droits d’égalité pour les femmes des Etats-Unis », avait-elle notamment dit.