Emma Stone
Emma Stone - WENN

Emma Stone a révélé au magazine W que le prénom que lui ont donné ses parents n’est pas celui que le monde connaît. « Mon vrai prénom est Emily. Mais il y a déjà une actrice prénommée Emily Stone. J’aimerais d’ailleurs bien le récupérer. J’avais l’option de m’appeler Emily J. Stone, mais ça faisait trop Michael J. Fox, que j’adore par ailleurs. Mais je ne pense pas que j’aurais pu faire avec le J. »

Em for @wmag #EmmaStone #emilyjeanstone

A photo posted by Emma Stone (@3emmastone) on

Si Emma Stone a dû changer de nom, c’est parce que lorsqu’elle a décidé de devenir actrice, elle a dû s’inscrire sur le registre officiel des acteurs et il n’est pas d’usage que deux acteurs aient le même nom. Elle était alors adolescente et ça n’a pas été sans complication de se trouver une nouvelle identité.

>> A lire aussi : Emma Stone explique son alchimie avec Ryan Gosling

« Demander à quelqu’un de 16 ans de prendre un nouveau nom, c’est vraiment un processus intéressant, parce que je me disais "Je vais être Riley. Mon nom sera Riley Stone". Et mon nom a été Riley Stone pendant environ six mois puis j’ai participé au tournage de Malcolm, et un jour ils m’ont appelée "Riley ! Riley !" et je n’avais aucune idée de qui ils parlaient. Ils ont insisté "Hey ! On a besoin de toi sur le plateau !" Alors j’ai réalisé que je ne pouvais pas être Riley, donc j’ai changé pour Emma parce que c’est assez similaire à Emily. »

Mais Emily n’est pas non plus son véritable prénom…

Une orthographe compliquée

L’autre raison pour laquelle Emma Stone a changé de prénom, c’est parce que le sien est compliqué à épeler ! « Mon prénom traditionnel s’épelle de façon plutôt funky. C’est Emyleigh (prononcer "Emilie") », a-t-elle révélé.

Une orthographe qui lui a posé bien des problèmes au quotidien. « Tout le monde vous demande "Comment tu t’appelles ?" Et je réponds "Emyleigh". Donc on me demande de l’épeler, et je l’épelais et ça me rendait folle, parce que tout ce que vous faites toute votre vie, c’est épeler votre nom, et les gens sont incapables de l’écrire », a-t-elle ajouté.

Mots-clés :