Mark Hamill rend un hommage bouleversant à Carrie Fisher

HOMMAGE Luke Skywalker est inconsolable… 

20 Minutes avec agences

— 

Mark Hamill

Mark Hamill — WENN

Dans Star Wars, Mark Hamill et Carrie Fisher, alias Luke Skywalker et la princesse Leia, sont frère et sœur. Dans la vraie vie, les deux acteurs avaient su également développer une immense complicité et une belle amitié longue de plusieurs décennies et qui ne s’est achevée qu’avec le décès de l’actrice, comme en témoigne la longue lettre publiée par l’acteur dans le Hollywood Reporter.

>> A lire aussi : La demi-sœur de Carrie Fisher lui rend un émouvant hommage

« Nous avons fait le tour des possibilités au fil des années, nous nous sommes aimés, nous nous sommes viscéralement détestés, y écrit-il notamment. ‘’Je ne te parle plus, tu n’es qu’un enfant gâté qui juge les autres !’’. Nous avons tout vécu. Nous étions comme une famille. »

Mark Hamill explique également que Carrie Fisher, comme personne, parvenait à « faire sentir que vous étiez la chose la plus importante dans sa vie », une qualité « très rare » selon lui. « C’est ce qui fait une relation complète. Ce n’est pas à sens unique. Comme je l’ai dit, elle était difficile. Elle demandait beaucoup d’attention. Mais ma vie aurait été tellement plus terne et moins intéressante si elle n’avait pas été l’amie qu’elle était », confie-t-il.

Des amis de toujours

En effet, Mark Hamill et Carrie Fisher se connaissent depuis le tournage de Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir. C’était il y a plus de 40 ans. A l’époque déjà, l’acteur assure avoir été frappé par sa forte personnalité. Pourtant, au départ, l’acteur de 24 ans avait des a priori face à la jeune actrice débutante de 19 ans. « Je me suis dit ‘’Mon Dieu, c’est comme bosser avec une lycéenne’’, avoue-t-il. Mais j’ai été chamboulé. Elle était instantanément agréable et drôle, avec la langue bien pendue. Elle avait une façon à elle d’être brutalement candide. Je venais de la rencontrer mais c’était comme parler à quelqu’un que tu connais depuis dix ans. »

Aujourd’hui, le cœur lourd, il reconnaît sans mal avoir immédiatement été « admiratif » de son amie, qui « consacrait son énergie à la joie, au fun, à profiter de la vie ».

En bon grand frère, il n’a pas hésité à la prendre sous son aile, et à développer des sentiments profonds pour sa partenaire de jeu. « Je faisais des choses folles pour l’amuser sur le tournage. La faire rire était toujours une marque d’honneur », confie-t-il avant de partager une anecdote qui a eu lieu sur le tournage de L’Empire contre attaque en 1980 : « Pendant la pause de midi, elle m’a demandé si je voulais essayer sa combinaison. Je lui ai demandé : "Ta combinaison blanche ? Celle qui fait 1 mètre 60 ? Je ne rentrerais jamais dedans !" Elle m’a dit "Essaye juste". Du coup, j’ai mis la combinaison de la princesse Leia, et j’étais tellement serré dedans que je ressemblais à un chanteur lounge dans un casino de Vegas. Pour ajouter au ridicule, elle m’a rajouté ce faux crâne chauve de clown et des lunettes avec un faux nez puis elle m’a promené dans les coulisses. »

Si Carrie Fisher était drôle, Mark Hamill avoue qu’il faisait tout ce qu’il pouvait « pour l’entendre rire », ajoutant : « Je l’aimais et j’aimais la faire rire. »