Charlie Sheen
Charlie Sheen - WENN

Le dernier tweet de Charlie Sheen n’est pas passé inaperçu. Et pour cause, il y souhaite tout simplement la mort de Donald Trump.

Après la vague de décès de personnalités en 2016, il en a appelé à « Dieu » pour que le président-élu américain soit « le prochain ».

>> A lire aussi : Charlie Sheen a encore des ennuis avec son ex, Brooke Mueller

Une sortie digne de ses meilleurs pétages de plombs sur les réseaux sociaux, comme lorsqu’il avait affirmé avoir du « sang de tigre » qui coulait dans ses veines, ce qui avait donné lieu à quelques détournements savoureux sur la Toile.

Tollé général

Les médias n’ont pas tardé à réagir pour dénoncer son commentaire.

 

 

De fait, son tweet est devenu viral. Certains internautes se demandent ce que « Donald Trump va lui répondre ».

D’autres, pro-Trump, ont promptement défendu leur candidat élu, comme ce tweetos qui souhaite que Charlie Sheen meurt du VIH.

Enfin, d’autres en rient, comme l’animateur de la radio SiriusXM, John Fugelsang, qui rappelle que si Donald Trump meurt, c’est au vice-président de diriger le pays, soit Mike Pence, qu’il ne porte visiblement pas dans son cœur.

Face au (bad) buzz, Charlie Sheen a réagi, dénonçant les médias qui ont monté en épingle son post.

« La réaction des médias au tweet de la nuit dernière, est bêtement emblématique de la frilosité générale qui entoure toute expression de joie que nous osons aujourd’hui publier ou communiquer. Oh et au passage, je parlais à Dieu, pas à vous », a-t-il écrit.

Mots-clés :