Charlie Carver et Gérard Depardieu.
Charlie Carver et Gérard Depardieu. - Larry Busacca / GETTY IMAGES NORTH AMERICA - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Mardi 12 janvier 2016

Charlie Carver révèle son homosexualité

« Sois celui dont tu aurais eu besoin quand tu étais plus jeune. » Ce sont ces quelques mots qui ont conduit le comédien Charlie Carver à faire son coming out. Sur son compte Instagram, celui qui a incarné, avec son frère jumeau, le fils de Lynette Scavo dans Desperate Housewives et qui est actuellement au générique des séries Teen Wolf et The Leftovers, a posté cinq longs messages dans lequel il explique sa démarche et son cheminement personnel.

 

 As a young boy, I knew I wanted to be an actor. I knew I wanted to be a lot of things ! I thought I wanted to be a painter, a soccer player, a stegosaurus… But the acting thing stuck. It was around that age that I also knew, however abstractly, that I was different from some of the other boys in my grade. Over time, this abstract “knowing” grew and articulated itself through a painful gestation marked by feelings of despair and alienation, ending in a climax of saying three words out loud : “I am gay”. I said them to myself at first, to see how they felt. They rang true, and I hated myself for them. I was twelve. It would take me a few years before I could repeat them to anyone else, in the meantime turning the phrase over and over in my mouth until I felt comfortable and sure enough to let the words pour out again, this time to my family…

Une photo publiée par Charlie Carver (@charliecarver) le 11 Janv. 2016 à 14h14 PST

 

« Je pensais qu’il y avait une distinction entre la vie privée et la vie publique », explique l’Américain qui voulait « croire à un monde où l’orientation sexuelle d’un individu serait un non sujet. » Il craignait qu’en révélant son homosexualité, cela « limiterait la perception » que l’on aurait de lui et que cela pourrait nuire à sa carrière. « Je crois maintenant qu’en cachant cette partie de moi-même je me rend complice des souffrances, de la peur et de la honte jetée sur tant de personnes dans le monde. » Alors, le comédien l’écrit en toutes lettres : « Je m’identifie comme gay. Et est-ce que ça a de l’importance ? Quand j’étais plus jeune, j’avais besoin qu’un jeune homme d’Hollywood le dise », conclut-il en précisant que son frère jumeau « est tout aussi cool en tant qu’hétéro ».

Hillary Clinton a vu la lumière avec Kim Kardashian

Ségolène Royal a eu sa photo avec Justin Bieber, mais, il y a quelques mois, c’est Hillary Clinton qui a eu droit à sa rencontre people immortalisée en un cliché… La candidate à la primaire démocrate a raconté sur la plateau d’Ellen DeGeneres les coulisses de son selfie avec Kim Kardashian.

 

I got my selfie !!! I really loved hearing her speak & hearing her goals for our country ! #HillaryForPresident

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le 6 Août 2015 à 20h40 PDT

 

« Elle a sorti son téléphone et il était équipé de plein de lumières, comme de toutes petites ampoules. (…) Elle a appuyé sur le bouton. La lumière est là. Elle tient l’appareil dans un angle parfait et elle rend les gens plus beaux qu’ils ne le devraient. Et elle est très gentille », a décrit celle qui succèdera peut-être à Barack Obama. Hillary Clinton est tellement impressionnée qu’elle recherche désespérément le gadget lumineux qui booste la photogénie de quiconque. Si vous avez ça en catalogue, écrivez-nous, on transmettra…

Gérard Depardieu « n’adhère plus » à Groland

« Je comprends l’esprit Groland (…), mais je n’y adhère plus. On se fout de tout. Ça m’énerve. » Gérard Depardieu ne semble pas prêt à demander la nationalité grolandaise. Dans une interview accordée au nouveau numéro de Studio – Ciné Live à paraître ce mercredi, l’acteur assure ne plus vraiment goûter à l’humour trivial de la présipauté.

 

Le magazine de cinéma l’interrogeait sur Benoît Delépine et Gustave Kervern, en supposant que le fait qu’ils soient « libres » et « anars » devait lui plaire. Contre toute attente, Gégé assure qu’il a « beaucoup aimé jouer » sous leur direction dans Mammuth… mais que ça s’arrête là. Le Franco-russe n’est pas à une contradiction près puisqu’il a tourné récemment avec eux Saint Amour, qui sortira le 2 mars. Il avance qu’il avait envie de retrouver Benoît Delépine, « un être humain magnifique » et « [son] petit [Vincent] Lacoste qu’[il] aime aussi beaucoup. »

Gad Elmaleh s’emballe sur Twitter

« 5 millions de followers [abonnés] ! Vous faites de ce compte le n°1 sur Twitter en France », s’est emballé ce week-end Gad Elmaleh.

 

Car, s’il peut s’enorgueillir de compter des millions de fans, David Guetta fait mieux, comme le souligne Aujourd’hui en France. Le DJ français compte plus de 19 millions de « followers ». Et puis le « compte n°1 sur Twitter en France », ça ne veut pas dire grand-chose…

Mots-clés :