Justin Bieber sur scène, le 17 décembre 2015, à Atlanta.
Justin Bieber sur scène, le 17 décembre 2015, à Atlanta. - Robb D. Cohen/AP/SIPA

Il n'en rate décidément pas une. L'enfant terrible de la pop Justin Bieber s'est fait expulser jeudi du site maya de Tulum, au Mexique, après avoir essayé d'entrer dans une zone interdite au public, a-t-on appris auprès des autorités.

Le chanteur canadien de 21 ans visitait ce site archéologique situé au bord de la mer turquoise de la Riviera Maya, dans l'Etat de Quintana Roo, lorsqu'il a cherché à pénétrer «dans une partie interdite aux visiteurs» malgré les panneaux d'avertissement, a indiqué ce vendredi l'Institut national d'archéologie et d'histoire (INAH) mexicain.

Viré par les gardiens

Justin Bieber, qui est actuellement en vacances dans la région, en a été empêché par les gardiens «qui l'ont invité à quitter» les ruines, a-t-on indiqué de même source.

En novembre 2013, lors d'une tournée mexicaine, Bieber avait assuré sur son compte Twitter avoir rencontré le président mexicain Enrique Peña Nieto, ce qu'avait démenti la présidence.

Fin octobre, le chanteur avait interrompu un mini concert rassemblant près d'un millier de personnes à Oslo après avoir interprété une seule chanson, excédé par des jets d'eau de fans en furie. Bieber a sorti en novembre «Purpose», premier album du chanteur après une parenthèse de 3 ans et demi.

Mots-clés :