James Brown, mort et enfin enterré

PEOPLE – Plus de deux mois après son décès, le «roi de la soul»...

— 

James Brown, le roi de la soul, a été enterré samedi en Caroline du Sud, plus de deux mois après son décès à l'âge de 73 ans le jour de Noël, a indiqué, dans un communiqué, le pasteur Al Sharpton, ami du chanteur.

La dépouille du chanteur a été finalement inhumée au cours d'une courte cérémonie ne rassemblant que 50 à 100 personnes, selon l'Atlanta Journal-Constitution.  James Brown est enterré dans une crypte à Beech Island (Caroline du Sud, sud-est) là où vit une de ses filles et près de la demeure où il s'était installé ces dernières années.

«Les enfants ont utilisé leurs propres deniers pour offrir une sépulture à leur père afin qu'il repose en paix sans plus tarder», a indiqué Al Sharpton, grand défenseur de la cause des Noirs qui a participé à la cérémonie. Mais il a précisé que la crypte ne sera peut-être pas le lieu définitif où reposera «le parrain de la soul».

Des querelles familiales impliquant les six enfants adultes de James Brown, sa compagne Tomi Rae Hynie avec qui il a eu un fils, James Jr, 5 ans, et les exécuteurs testamentaires ont retardé l'inhumation du chanteur. Selon le pasteur Sharpton, «les enfants de Brown voulaient voir leur père reposer en paix sans tarder, plutôt que d'attendre des décisions de justice.»

Le chanteur est mort le 25 décembre 2006 d'une insuffisance cardiaque à l'hôpital Emory Crawford Long d'Atlanta (Georgie, sud-est). La cérémonie d'enterrement a duré une trentaine de minutes. «C'était un beau service. L'assistance a lâché des ballons», a commenté, auprès du journal local, sa compagne à la sortie de la propriété.

James Brown, qui a révolutionné le rythm-and-blues et vendu des millions de disques à travers le monde, a été salué par des milliers de fans lors d'une cérémonie d'hommage à New York le 28 décembre, où sa dépouille avait été exposée au théâtre mythique de l'Apollo, qui avait marqué sa carrière.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.