Adeline Blondieau au festival de télévision de Monte-Carlo en juin 2012.
Adeline Blondieau au festival de télévision de Monte-Carlo en juin 2012. - VALERY HACHE / AFP

A.L

«Adeline était hystérique, à la moindre contrariété, elle balançait les chaises par la fenêtre». C’est l’une des phrases du livre de Johnny qui, sans surprise, ne passent pas pour l’actrice de la série «Sous le Soleil». «Je suis mère de famille et il est hors de question qu'on puisse porter atteinte à mon image et à ma réputation» lançait-elle jeudi en annonçant son intention d’attaquer le chanteur en diffamation. Elle fait pour cela appel à son frère, Maître Blondieau, qui était l’invité de RTL ce matin.

«On pourrait l’imaginer serein et n’ayant pas besoin de ça»

«Elle a dû mal à admettre qu'on raconte des mensonges sur elle, sur son compte. Elle n'a jamais voulu laver son linge sale en public, il se trouve que là, M.Hallyday donne ces vérités au grand public, ce qui paraît assez incompréhensible parce qu’on pourrait l'imaginer serein et n’ayant pas besoin de ça» a expliqué le frère d’Adeline Blondieau au micro d’RTL.

«C’est une sorte de volonté de nuire qu’on ne s’explique pas. Ma sœur n'a jamais voulu agir contre lui. Il déterre la hache de guerre sans raison et ma sœur ne va pas se laisser faire évidemment» a poursuivi l’avocat. Parce qu’elle veut «que les gens sachent la vérité», sa sœur compte «d'une part exercer un droit de réponse», et d'autre part «agir en diffamation».