Ian Watkins des Lostprophets lors d'un concert au Millennium Stadium de Cardiff au Pays de Galles en septembre 2010.
Ian Watkins des Lostprophets lors d'un concert au Millennium Stadium de Cardiff au Pays de Galles en septembre 2010. - Rex Features/SIPA

A.G.

L’année 2012 se termine assez mal pour Ian Watkins. Le chanteur du groupe Lostprophets, qui a vendu 3,5 millions d’albums dans le monde en quinze ans d’existence, a été inculpé au tribunal de Cardiff (Pays de Galles) à la mi-décembre de conspiration dans le but d’avoir une relation sexuelle avec un(e) mineur(e) de moins de 13 ans. Il avait à ce moment-là été placé en détention en compagnie de deux jeunes femmes de 20 et 24 ans, écrouées pour les mêmes faits. 

Le rockeur de 35 ans doit également répondre de cinq autres chefs d'inculpation. Il est également accusé de deux tentatives d'attouchement sur deux jeunes enfants, de possession et de distribution d’images à caractère pédopornographique et de possession d’images de pornographie animale extrême.

Ian Watkins, dont la demande de libération sous caution avait été rejetée, a été entendu par le tribunal de Cardiff ce lundi matin à travers une liaison vidéo depuis sa prison galloise. D’après The Independent, Ian Watkins restera en garde à vue jusqu’au 11 mars, date de la prochaine audience des trois prévenus.