Kate Middleton topless: Les photos «n'ont rien de choquant» se défend «Closer»

46 contributions
Publié le 14 septembre 2012.

PEOPLE - Les photos de la Duchesse de Cambridge les seins à l'air publiées ce vendredi dans le magazine people sont bien «authentiques», a confirmé un porte-parole de St James Palace pour qui cette «atteinte à la vie privée» est «grotesque»...

Dernière info (14h15): Laurence Pieau, la directrice de la rédaction du magazine Closer, s'est exprimée sur cette affaire auprès de l'AFP. Pour elle, ces photos «n'ont rien de choquant, elles montrent une jeune femme bronzant seins nus, comme on en voit des millions sur les plages.»

La famille royale britannique est furieuse à cause de Closer. Le magazine people publie ce vendredi cinq pages de clichés de Kate Middleton, les seins nus, et du Prince William, tous deux en train de prendre le soleil sur une terrasse pendant leurs vacances dans le Luberon (sud de la France) début septembre. Des photos «authentiques», a confirmé une source proche du palais royal. Pour ce dernier, la publication de ces photos de la duchesse de Cambridge topless constitue une «atteinte à la vie privée» du couple princier, «grotesque» et «totalement injustifiable», rapporte le Mirror. «Nous estimons qu’une ligne rouge a été franchie», a indiqué un porte-parole de St James Palace ce vendredi, qui précise que le palais est en train de «consulter des avocats français pour voir quelles étaient les options possibles». Il a ajouté: «Nous ne sommes pas familiarisés avec la loi française et nous avons donc besoin de consulter».

Kate et William «pouvaient s'attendre à jouir d'une véritable intimité»

En apprenant la parution de ces photos ce vendredi, Kate et William étaient «en colère et affligés». Ils «pouvaient s'attendre à jouir d'une véritable intimité dans une maison isolée. Il est inconcevable que de telles photos aient pu être prises et encore plus publiées», s’est indigné le palais royal. L'annonce de cette publication a immédiatement fait réagir l'entourage du couple princier. «Cet incident, s'il s'avère, nous renverra quinze ans en arrière», a indiqué une source, en référence à la traque médiatique dont avait fait l'objet la princesse Diana, mère de William, jusqu'à sa mort dans un tragique accident de la route à Paris en 1997.   

De son côté, Closer n'est pas choqué. Laurence Pieau, directrice de la rédaction du magazine français, a déclaré à l'AFP: «Ces photos n'ont rien de choquant, elles montrent une jeune femme bronzant seins nus, comme on en voit des millions sur les plages.» «La terrasse de la villa [où les photos ont été prises] du vicomte Linley, le fils de la Princesse Margaret, est visible de la route», a-t-elle souligné, avant de préciser: «Closer en a l'exclusivité mondiale, mais maintenant ces photos vont être proposées à d'autres magazines à travers le monde.»

>> Et vous, pensez-vous qu’une ligne rouge ait été franchie, comme l’a affirmé le palais royal? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous…

A.G. avec AFP
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr