Le socialiste Stéphane Troussel.
Le socialiste Stéphane Troussel.

C'est un enfant de La Courneuve qui succède à Claude Bartolone (PS) à la tête du conseil général de Seine-Saint-Denis ce mardi. Après à son accession à la présidence de l'Assemblée nationale, Bartolone quitte la tête du département. Lors d'une séance extraordinaire qui se tient vers 15 h ce mardi, les élus du département devraient élire à Bobigny leur vice-président, Stéphane Troussel (PS). Interviewé par Le Parisien, Claude Bartolone vantait les mérites de son dauphin : « Il a l'avantage d'avoir l'esprit d'équipe et plus de rondeur que moi. » Né à Saint-Denis, Stéphane Troussel a débuté comme animateur de centres de loisirs et a entamé sa carrière politique à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), où il vit toujours. Il commence à militer au Parti socialiste à partir de 1993. Adjoint au maire de La Courneuve depuis 2001, il décide de se présenter à la tête de la liste « Ensemble, réussir La Courneuve » aux municipales de 2008 contre le maire sortant Gilles Poux (Front de gauche). Il entre au conseil général en 2004 et préside l'Office public de l'habitat de Seine-Saint-Denis depuis 2009. « Je ne pense pas qu'il y aura une révolution au conseil général puisque Stéphane Troussel est “l'enfant” de Bartolone», estime Gilles Poux. Ce dernier le décrit comme un « élu attentif. Nous ne sommes plus dans une situation de concurrence. Je souhaite qu'il montre une capacité de construction collective et que certains dossiers bloqués, tels que l'ouverture d'un quatrième collège à La Courneuve et le réaménagement des routes, évoluent. »Oihana Gabriel