Le créateur Romain Villiers-Moriamé, dans son atelier, mardi.
Le créateur Romain Villiers-Moriamé, dans son atelier, mardi. - V. WARTNER / 20 MINUTES

Romain Villiers-Moriamé présente ce mercredi soir son premier défilé de haute couture automne-hiver 2012-2013 dans le quartier de Ménilmontant (11e). Un défilé qui détonne dans le milieu strass et paillettes de la mode en raison de son mini-budget de 3 000 €. « N'ayant pas encore de financement, j'ai dû faire une collecte sur Internet, confie le créateur. Mon budget s'est limité à 1 000 € pour les tissus, 1 000 € pour une machine à coudre, et 1 000 € pour louer une salle. » Un projet ambitieux pour ce parisien de 24 ans qui a souhaité créer son propre univers à travers le concept japonais du « ma », où les mannequins évoluent dans un espace « non corporel ». « Je voulais marquer le coup pour mon premier défilé, explique-t-il. » Avec son atelier situé dans une cave du 10e et ses mannequins dénichés sur Facebook, le jeune créateur a su se créer un univers cousu main qui lui sied parfaitement.Cécile Deschamps