Première étape, le Centre Pompidou.
Première étape, le Centre Pompidou. - C. VOISIN/20 MINUTES

Un guidon, deux roues, une selle… et une tablette tactile, fixée en haut du pare-brise de ce vélo hors norme. Lancé au printemps dernier, Velord est un vélo électrique réservé aux touristes. Une fois équipés d'un gilet jaune et d'un casque, ils peuvent partir à la découverte de Paris tout seuls, guidés par la tablette. Finie la visite en groupe. « Vous partez quand vous voulez, vous allez à votre rythme, vous pouvez faire des pauses », résume Stéphane Roussel, le créateur de Velord. Avant le départ, chacun a droit à une initiation au maniement de la tablette, des écouteurs mais aussi du vélo, dont les accélérations inattendues peuvent déstabiliser les adeptes des bicyclettes plus traditionnelles. Quelques pressions sur la tablette, et le départ est donné de la rue Quincampoix (4e arrondissement). L'itinéraire s'affiche, présenté en prises de vues réelles et détaillé par un récitant. Première étape, le Centre Pompidou, à quelques mètres. Un bâtiment surnommé « Notre-Dame des tuyaux » à sa sortie de terre, apprend-on, les écouteurs dans les oreilles. La visite se poursuit par la tour Saint-Jacques, puis le Conseil d'Etat et la Comédie-Française. Au total, l'itinéraire compte une quinzaine d'étapes pour près de quatre heures de balade, ponctuée par les courts commentaires de l'Audioguide sur la place de la Concorde, le Grand Palais, la tour Eiffel, Notre-Dame, l'Opéra-Bastille… Le tout sans finir éreinté, grâce à l'assistance électrique du vélo.Claire Friedel