rencontre intime avec Bieber, et fans dans la rue

People La star a offert un mini-concert à trois enfants malades à Paris

Oihana Gabriel

— 

Justin Bieber a parlé et chanté avec trois de ses fans, notamment Romane.

Justin Bieber a parlé et chanté avec trois de ses fans, notamment Romane. — association Petits Princes

Avenue de Wagram (17e) devant l'Hôtel Renaissance, une haie d'honneur bruyante a accompagné les allées et venues des hôtes. Sous le crachin, une cinquantaine d'adolescentes ont passé la journée à espérer l'apparition de Justin Bieber, pop star découverte en 2009.
« La dernière fois, en mars, on a dormi devant son hôtel », raconte Anna-May. Elle et ses copines, qu'elle a rencontrées grâce à Justin lors de ces heures d'attente, ont séché les cours… et même un contrôle d'anglais. « Si vous le voyez, dites-lui qu'il arrête de changer d'hôtel, blague la fan de 15 ans. A chaque fois qu'il vient à Paris, on se lève à 4 h pour faire le tour des hôtels et dès qu'il y a foule, on sait que c'est là ! Vers 16 h, l'attente se fait longue. « Il vient de mettre sur son Twitter qu'il était malade, il ne doit pas aimer Paris, il a toujours quelque chose », se plaint Sophie.

Si l'ado le plus adulé de la planète a honoré Paris de sa présence, c'était pour une bonne cause. Le chanteur de 17 ans a réalisé le rêve de trois groupies grâce à l'association Petits Princes, qui satisfaisait ainsi un 4 000e rêve et permet à des enfants gravement malades de voyager ou rencontrer des stars. Après l'Irlande et avant l'Allemagne, le chanteur vient faire connaître son dernier album, constitué de chants de Noël, Under the Mistletoe. Mais pas de Bercy, cette fois c'est pour des rencontres intimes que la star se déplace, choisissant dans chaque pays une association à aider. Jessie, Romane et Marie-Alix, qui collectionnent posters et albums du chanteur, pensaient leur souhait irréalisable. « Quand ma mère m'a dit que j'allais le rencontrer, j'ai pleuré », avoue Romane, 11 ans. Pendant une demi-heure, elles ont pu poser des questions (personnelles) à leur idole, faire des photos et chanter trois titres avec lui. « Il se comportait comme si on était ses amis, se réjouit Romane, qui n'attendait pas tant de cette rencontre. Ça m'a reboostée. »

Mots-clés :

Aucun mot-clé.