Nouvelle agression de dabiste

Publié le 3 mars 2006.
Les agressions de dabistes semblent repartir à la hausse depuis la fin 2005. Lundi, un employé chargé d’approvisionner les distributeurs automatiques de billets (DAB) a été attaqué à Paris, dans le 14e, alors qu’il venait de remplir la machine. Trois malfaiteurs armés ont surgi alors qu’il rejoignait son véhicule. Ils l’ont frappé et l’ont obligé à retourner vers l’appareil afin de leur remettre l’argent. Le butin se chiffre à 112 000 euros. La dernière attaque en date remonte au 27 décembre. Un employé avait été agressé à Suresnes (Hauts-de-Seine) par trois malfaiteurs qui avaient dérobé 175 000 euros. Et, le 24 décembre, un dabiste avait tué un homme qui s’était caché dans le faux plafond d’une salle de distributeurs automatiques de billets aux Ulis (Essonne), et qui avait surgi pour le braquer. Le dabiste a été mis en examen pour homicide volontaire, ce qui a provoqué la colère de nombreux syndicats. Il a toutefois été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire. Une affaire « dramatique », rappelle Gérard Apruzzesce, secrétaire général FO-Transports. « Mais depuis, les choses semblent bouger un peu, note-t-il. Nous réclamons depuis le mois de juillet une table ronde sur le sujet au ministère de l’Intérieur. On ne peut plus se contenter de simples chartes de bonne conduite. » Le syndicat réclame notamment des mesures « pour ne plus laisser le dabiste aller seul à l’argent, et empêcher les malfaiteurs d’agir sur cinq ou six DAB d’affilée ». Mickaël Bosredon
© 20 minutes
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr