Les bibliothèques parisiennes qui ouvrent le dimanche – François-Truffaut (1er), Marguerite-Yourcenar (15e) et Marguerite-Duras (20e) – ne font plus grève. Depuis douze semaines, les agents municipaux suivaient un mouvement, soutenu par la CGT, la CFTC, FO, l'UCP, l'Unsa et Supap-FSU, afin de bénéficier d'une prime dominicale de 100 € net. La mairie de Paris a finalement proposé aux bibliothécaires une prime de 100 € brut qui a été acceptée par les grévistes. Selon l'intersyndicale, « la Ville de Paris s'est par ailleurs engagée à ouvrir des négociations sur le montant des primes dans le secteur culturel, celles-ci étant inférieures à celles accordées à l'Etat […] »..

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé