A Archéa, on touche des objets, on regarde des films et on joue autour de l'histoire.
A Archéa, on touche des objets, on regarde des films et on joue autour de l'histoire. - A. ROUGIER / 20 MINUTES

Hélène Colau

« Ici, il y a beaucoup de projets d'aménagement, donc beaucoup de fouilles préalables », explique Cécile Sauvage, directrice d'Archéa*. Si bien que le petit musée de Louvres (Val-d'Oise), créé en 1987 après la découverte de sépultures mérovingiennes, a dû se muer en un vaste espace à la façade vitrée et à la muséographie étudiée. Tous les objets exposés, datant de la préhistoire au 18e siècle, ont été découverts dans le Pays de France, un périmètre de 25 km autour de l'aéroport de Roissy.

Il est conseillé de toucher
L'équipe d'Archéa a tenu à en faire un lieu vivant, et c'est plutôt réussi. Dans la salle sur la géologie, on peut toucher la pierre meulière, typique des maisons franciliennes. Devant une fresque gallo-romaine retrouvée en mille morceaux, un puzzle identique permet de jouer à l'archéologue… Bref, on vit vraiment l'histoire du Pays de France, matérialisée par des maquettes de fermes. Le côté interactif de la visite ravit autant les scolaires que les adultes. « Pour ajouter un peu de convivialité, nous avons aussi imaginé des conférences apéro, raconte Cécile Sauvage. C'est tout bête, mais ça plaît. » Archéa organise par ailleurs des visites théâtrales et des ateliers d'initiation au filage médiéval ou à l'art de la fresque. Autant de façons de dépoussiérer une fois pour toutes l'archéologie.