Trois personnes ont été mises en examen, hier, dans l'enquête sur les 12 membres d'une famille qui ont sauté par la fenêtre d'un appartement de La Verrière (Yvelines), dans la nuit de samedi à dimanche, provoquant la mort d'un bébé. Dans un premier temps, la « piste du diable » avait été avancée par le parquet sur la foi du témoignage d'un homme qui avait assuré avoir été pris pour Satan alors qu'il était entré nu dans la pièce. Mais d'autres occupants de l'appartement évoquent une violente dispute familiale qui a dégénéré. « Il n'y aurait aucun lien avec la religion ni avec le satanisme », a précisé hier le procureur.