Il gère une collection de 40 000 mammifères

ScienceS A la découverte des métiers du Muséum

Mickaël Bosredon

— 

Jacques Cuisin s'occupe de la zoothèque.

Jacques Cuisin s'occupe de la zoothèque. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

C'est le gardien du temple. Jacques Cuisin, chargé des mammifères à la zoothèque du Muséum national d'histoire naturelle, a sous sa responsabilité quelque 40 000 specimens naturalisés. Des lions, des ours, des tigres... Certains sont de véritables pièces de collections, datant du début du XIXe siècle. « Il y a même des espèces disparues, comme mes deux lions de l'Atlas. »
La mémoire des lieux, c'est lui. « Cela fait vingt ans que je m'en occupe, c'est normal. » Ces pièces servent essentiellement à la recherche scientifique, ou à alimenter des expositions. « Je reçois à peu près 200 scientifiques par an. On ne fait pas du stock bêtement, cette collection, c'est aussi du “faire savoir”, et du partage. »
Il n'empêche que surveiller scrupuleusement les conditions de stockage est une partie primordiale du métier. « Beaucoup de choses sont automatisées, comme la clim', mais ça n'exonère pas de toute action humaine. Ces pièces ont en moyenne une centaine d'années, elles sont fragiles. Il faut notamment surveiller la prolifération des mites, le pire ennemi. Car, même à une température de 15 °C à laquelle je dois maintenir les lieux, elles arrivent à muter et à résister. »

Mots-clés :

Aucun mot-clé.