Charles Centofanti - ©2008 20 minutes

Une explosion a fait sursauter le quartier des Quatre-Chemins, hier peu avant 6 h 30, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Le distributeur automatique de billets (DAB) de l'agence postale située au n° 2 de la rue Ernest-Prevost a été la cible d'une attaque à l'explosif. Plus précisément, « le coffre de transit, alimenté par les convoyeurs de fonds », selon une source proche de l'enquête, a explosé sans faire de blessé. Les murs n'ont pas bougés mais la majeure partie des vitres de l'immeuble ont été soufflées.

Les riverains et spécialement les habitants des étages du bâtiment visé décrivent tous l'extrême violence du choc. « C'était une explosion terrible, témoigne Hafida, qui vit au 1er étage. Je dormais et je me suis réveillée d'un coup. Mon mari a reçu tous les morceaux de vitres sur lui. Heureusement il y avait la couverture pour le protéger. » Au 2e, Mohamed préparait le biberon de sa fille lorsque, « à 6 h 24 exactement, ça a fait comme une bombe ». Tous les carreaux de l'appartement sont tombés. Deux minutes plus tard, la marchande de journaux se dirige vers sa boutique, rue Henri-Barbusse, avant de se figer : « Tous les gens étaient penchés à leurs fenêtres, torse nu, je me suis demandé ce qui se passait. » Plusieurs témoins décrivent la présence de billets de banque au sol : « Une voiture grise est partie à fond. Puis, sept ou huit personnes du quartier ont ramassé ce qui restait avant de s'enfuir. »

Selon les premiers éléments de l'enquête, confiée à la Brigade de répression du banditisme, quelque 75 000 euros ont été volés par les malfaiteurs. Les professionnels du secteur bancaires et du transport de fonds enregistrent une augmentation des agressions contre les DAB. Soixante ont été dénombrées l'an dernier, contre une vingtaine en 2001. W