« Une voie réservée pour Roissy en 2009 »

Yves Nardin

Recueilli par Carole Bianchi - ©2008 20 minutes

— 

Yves Nardin

Chef du bureau des taxis et des transports publics.

Cette distribution de licences gratuites fâche de nombreux chauffeurs de taxi. Que leur répondez-vous ?

Tout cela a été négocié et concerté avec les organisations de taxis. Je ne suis pas sûr qu'à terme, l'augmentation de 500 licences sur 15 900 soit déraisonnable. Cette hausse a été décidée en fonction d'un indice économique parisien et du pouvoir d'achat. Et puis les chauffeurs qui obtiennent cette licence ont des obligations. Ils doivent travailler impérativement entre 15 h et 18 h afin de résorber le manque de taxis dans ce créneau horaire.

Où en sont les autres mesures pour faire coïncider offre et demande ?

Pour la desserte de l'aéroport Charles-de-Gaulle, l'expérimentation d'une voie Roissy-Paris réservée aux taxis doit être lancée début 2009. Elle était prévue dans le protocole d'accord signé le 28 mai entre la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, et les syndicats. Un dispositif d'alerte des chauffeurs sur la présence de clients dans un périmètre donné devrait également voir le jour. Nous devons prochainement étudier cela avec la Ville de Paris.

Comment rendre les taxis plus faciles à reconnaître pour les usagers ?

Je pense que l'option des taxis bicolores sera retenue. Les chauffeurs n'en voulaient pas parce qu'ils s'inquiétaient pour la revente de leur voiture par la suite. Mais nous avons pensé que la pose d'un film coloré sur le toit du véhicule devrait causer moins de problèmes. Reste à déterminer la couleur !

Mots-clés :

Aucun mot-clé.