«Les inventeurs répondent à un besoin et cette année, ils ont beaucoup travaillé à de nouveaux équipements pour les déplacements», résume Gérard Dorey, président du concours Lépine, dans le cadre duquel les inventeurs exposent actuellement à la foire de Paris (15e). En attendant la remise des prix, dimanche, 20Minutes s'est intéressé aux idées des Franciliens.

Un feu stop à l'avant pour prévenir les piétons

Les idées les plus simples sont souvent les meilleures. David Bibas, habitant de Boulogne (92) âgé de 32 ans, a eu l'idée d'installer à l'avant des voitures un signal lumineux qui s'allume quand le conducteur freine afin de prévenir les piétons qui traversent. Logé derrière le rétroviseur central, il ne gêne en rien la visibilité du conducteur. « C'est un moyen d'améliorer la communication entre piétons et voitures, il faut qu'ils arrêtent de se faire la guerre », plaide le coordinateur du projet. Il fait du lobbying pour obtenir l'homologation du système au niveau européen, afin qu'il soit installé en série sur les véhicules. « S'il n'y en a que sur quelques voitures, ça ne servira à rien. Il faut le généraliser », insiste-t-il.

Ruée sur les voitures électriques

La compétition avec les grands constructeurs automobiles est lancée. Deux petits nouveaux se lancent sur le marché de l'électrique en Ile-de-France. Tout d'abord la Zest d'Acréa, une voiture qui vient de Plaisir (78) et qui sera présentée au Mondial de l'automobile en octobre. Avec son look futuriste, cette citadine pèse 550 kg, dont 200 de batteries, a une autonomie de 200 km à une vitesse moyenne de 85 km/h, avec des pointes à 110 km/h. La Bi.Scot, compromis entre le quad, le scooter et la voiture, peut se conduire sans permis à partir de 16 ans. Une « alternative urbaine », promet le constructeur Ussel Quad, basé dans le 17e arrondissement.

Deux trottinettes à quatre roues

Deux roues, c'est bien. Quatre, c'est mieux. C'est la théorie de Guillaume Demolliens, un technicien de 29 ans habitant le 20e arrondissement, qui a imaginé deux nouveaux types de trottinettes à quatre roues. L'une, avec un seul plateau, est accessible « aux petits et grands ». « Elle est plus stable qu'un modèle à deux roues, à l'arrêt comme sur les sols accidentés. », raconte son inventeur. Le deuxième modèle est plus sportif. Il possède un plateau pour chaque pied et se dirige comme des skis. « Il faut déplacer son centre de gravité pour tourner, c'est plus physique », explique-t-il.

Une ceinture à air propulsé pour éviter les efforts

Après beaucoup de temps passé à déjouer les contraintes techniques, Daniel Nonat a réussi à mettre au point sa ceinture de sécurité à air propulsé, pensée pour ceux qui ont du mal à l'attraper. Ce système, sur lequel cet habitant d'Epinay (91) travaille depuis dix ans, permet d'approcher la ceinture du conducteur grâce à un bras pneumatique. La boucle est à portée de main sans avoir à se contorsionner. « J'ai de l'arthrose, ça m'a donc semblé indispensable, raconte-t-il. Je pense que les constructeurs peuvent être intéressés, notamment pour les personnes handicapées. »

Un skate magnétique pour ne plus déraper

Fini les cascades qui tournent mal en skate. Philippe Riandet habite Bagnolet (93) et a inventé le skateboard magnétique, équipé d'aimants. L'utilisateur glisse des aimants dans des chaussures spéciales qui adhèrent ainsi à la planche. « Cela permet de sauter les trottoirs plus facilement, c'est plus facile de se balader en ville », estime l'inventeur.

Cyclospace, une voiture à pédales pour rouler à Paris

Trois ans de travail ont été nécessaires à Nicolas Trüb, habitant de Montrouge (92) âgé de 40 ans, pour mettre au point son Cyclospace, une voiture à pédales familiale homologuée pour rouler en ville. Deux adultes peuvent pédaler chacun à leur rythme à l'avant - car les mécanismes sont indépendants - tout en transportant deux enfants sur les sièges arrières. Le concepteur est prêt à commercialiser sa machine. Les curieux peuvent déjà la louer pour 10 eur de l'heure.

Un avertisseur puissant pour les vélos

Didier Clément habite le 18e arrondissement et circule beaucoup à vélo. « Les piétons ne sont pas habitués aux pistes cyclables, ils marchent dessus. Ils n'entendent pas ma sonnette », témoigne-t-il. Alors il a eu l'idée de créer un avertisseur à cornet, plus sonore, qui se commande au niveau des freins. « Il existe bien des pouet-pouet, mais il faut lâcher le guidon ! » Un outil « efficace et mélodieux », selon lui. « Ça fait marchand de glaces », s'amuse-t-il.

Des protections amovibles pour portes de voitures

Les portières retrouvées enfoncées après que des conducteurs peu scrupuleux sont passés par là : le cauchemar de l'automobiliste. François Gomy, du Chesnais (78), a imaginé des barres de protection amovibles pour les portes des voitures stationnées. Quand elles roulent, ces barres se rangent à l'intérieur des portières.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé