Un goûter pas comme les autres. Vendredi dernier dans le collège Parc de Villeroy de Mennecy (Essonne), un élève de 3e a servi un gâteau au cannabis à sept de ses camarades et à son professeur, sans leur dire, révèle Le Parisien. 

Certains « faisaient l’avion dans la cour »

« Visuellement, il était normal. Au chocolat, basique, raconte au quotidien une jeune fille. Le goût, lui, était un peu bizarre, mais on l’a mangé quand même, parce que ce n’était pas dégueu, pas au point de vomir ». Mais très vite, les effets se sont fait sentir. « Le prof avait de grosses cernes sous les yeux, il transpirait », renchérit l’adolescente. Un autre élève décrit des camarades « qui faisaient l’avion dans la cour ».

Selon Le Parisien, le pâtissier en herbe a d’abord nié avoir mis de la drogue dans son gâteau. Puis est rentré chez lui, en emportant les restes, alors que des élèves se dirigeaient vers l’infirmerie.

Mis à pied huit jours

Le lendemain, des parents inquiets par l’état de santé de leur enfant, se sont rendus dans un laboratoire d’analyses. Les tests effectués par les médecins révèlent alors la présence de cannabis dans l’organisme.

L’élève à l’origine du space cake a été mis à pied huit jours. Plusieurs parents ont porté plainte contre lui. Inconnu des services de police, il fera l’objet d’un conseil de discipline à son retour.

Mots-clés :