Bagneux: La stèle en hommage à Ilan Halimi profanée

ANTISEMITISME Des inscriptions antisémites, des insultes et des obscénités ont été découvertes sur la plaque...

L.B.

— 

La plaque commémorative d'Ilan Halimi à Bagneux

La plaque commémorative d'Ilan Halimi à Bagneux — ALAIN JOCARD / AFP

La stèle commémorative en hommage à Ilan Halimi érigée à Bagneux a été profanée dans la nuit. La maire PCF de la ville a appris la nouvelle ce mercredi avec « consternation et colère » selon Le Parisien. Des inscriptions antisémites, des insultes et des obscénités ont été découvertes sur la plaque par des passants.

>> A lire aussi : Dix ans après, l'hommage à Bagneux, ville de son calvaire

Enlevé, séquestré et torturé en 2006

« Les auteurs s’en prennent à la mémoire de ce jeune homme. Ils s’attaquent à ce qui fonde notre République : le vivre ensemble, la fraternité, la tolérance », a écrit Marie-Hélène Amiable dans un communiqué.

Une enquête est ouverte pour «dégradation volontaire» et «la police scientifique a emmené la stèle pour faire des analyses complémentaires», a précisé l'édile.

Erigée en 2011, cinq ans après sa mort

La stèle commémorant Ilan Halimi avait été érigée en 2011, cinq ans après sa mort. Elle avait déjà été brisée en 2015 et rapidement remplacée. Les coupables n'ont pas été retrouvés.

Ilan Halimi, un jeune homme de confession juive, avait été enlevé, séquestré et torturé en 2006 dans cette ville par le gang des barbares, persuadé de pouvoir obtenir une rançon de sa famille juive. Il avait été retrouvé agonisant le long des voies ferrées en Essonne.

Mots-clés :