Paris: Le dispositif de sécurité de l'Elysée renforcé pour faire face à la menace terroriste

POLICE Des herses automatiques et des plots électriques ont été installés aux abords de l'Elysée, rapporte la radio RTL...

C.P.

— 

Illustration de la cour de l'Elysée.

Illustration de la cour de l'Elysée. — Jacques Witt/SIPA

Augmentation des effectifs, installation de plots électriques et harmonisation des communications. Pour faire face à la menace terroriste, l’Elysée a renforcé son dispositif de sécurité, rapporte ce lundi RTL.

Objectif : éviter de nouveaux couacs dans la protection d’Emmanuel Macron. Le 19 juin dernier, le cortège présidentiel était ainsi passé à proximité des Champs-Elysées, peu après la tentative d’attentat contre un fourgon de la gendarmerie.

Cinquante fonctionnaires de la préfecture de police en renfort

Parmi les nouvelles mesures, un renforcement des effectifs. Cinquante fonctionnaires de la préfecture de police viendront en renfort du Groupement de sécurité de la présidence de la République (GSPR), composé de 64 personnes, indique une source policière à la radio. Ils ouvriront notamment la voie des convois présidentiels dans la capitale. Pour faciliter les communications radios entre le GSPR et la Préfecture de police, la fréquence sera harmonisée.

La sécurisation de l’Elysée a également été renforcée. Des plots électriques et des herses dépliables ont été installés aux abords du palais présidentiel afin d’éviter toute attaque à la voiture bélier. Les herses installées sur la chaussée peuvent être déployées automatiquement pour crever les pneus d’une voiture au comportement suspect.