Paris: Il monte, il monte, il monte le prix du pass Navigo... 75,20 euros au 1er août!

TRANSPORT En deux ans, le tarif du pass Navigo a augmenté de cinq euros mais il reste l’un des titres de transport le moins cher parmi les capitales européennes…

C.An

— 

Au 1er août 2017, le pass Navigo passe à 75,20 euros soit une augmentation de 3% en un an. (Illustration)

Au 1er août 2017, le pass Navigo passe à 75,20 euros soit une augmentation de 3% en un an. (Illustration) — CHAMUSSY/SIPA

Un prix encore en hausse. Valérie Pécresse, présidente du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif), doit annoncer une augmentation moyenne de 2,5 % des différents titres de transport franciliens, rapporte Le Parisien. Selon ses propos repris pas le quotidien, cette augmentation se situe « en dessous de la moyenne [2,85 %] des hausses de tarifs appliquées par la majorité précédente, entre 2010 et 2015 ». Le pass Navigo s’élèvera à 75,20 euros (+3 %) à partir du 1er août.

>> A lire aussi : «Je ne toucherai pas au passe Navigo unique si je suis élue»

Le prix du carnet de tickets en hausse

Le Stif, dans un de ses tweets, met en avant un tarif économique en comparaison de ceux pratiqués dans d’autres métropoles : avec un abonnement mensuel à Londres, vous achetez au moins cinq pass Navigo.

Le carnet de tickets, lui, augmente de 40 centimes (14,90 euros). Par contre, son prix à l’unité est préservé, 1,90 euro.

Contrairement au pass Navigo, le prix du ticket à l'unité reste inchangé, à 1,90 euros.
Contrairement au pass Navigo, le prix du ticket à l'unité reste inchangé, à 1,90 euros. - LODI FRANCK/SIPA

Le tarif des billets Origines-destinations, utilisés pour des déplacements occasionnels dans la région, sera gelé s’il est supérieur à 7 euros. En outre, une version banlieue du ticket Mobilis devrait apparaître. Le prix de ce billet vendu pour des trajets illimités à la journée s’élèvera à 7 euros pour deux zones et à 10 euros pour trois.

>> A lire aussi : Sur Twitter, la hausse du prix du passe Navigo est dure à avaler

Depuis son dézonage, la hausse du pass n’est pas toujours bien perçue d’autant que de nombreux travaux perturbent le trafic. Une situation qui risque de durer du fait de la mise en œuvre du Grand Paris Express.