Paris : Vague LREM, NKM et El Khomri battues... Retrouvez les résultats dans la capitale

ELECTIONS Sur les 18 circonscriptions de la capitale, 14 candidats de la majorité présidentielle accèdent à l’Assemblée nationale après le second tour des élections législatives...

Romain Lescurieux

— 

Stanislas Guerini (à droite)

Stanislas Guerini (à droite) — AFP

C’était annoncé. C’est désormais acté. La vague LREM s’est abattue sur la capitale, déjà championne du vote Macron. Après le second tour des élections législatives qui s’est déroulé ce dimanche, 14 candidats de la majorité présidentielle - en comptant Pierre-Yves Bournazel (LR) - accèdent à l’Assemblée nationale. 20 Minutes décortique les résultats.

>> Toute la soirée électorale dans notre live, en direct

Les LREM arrivent à l’Assemblée

Benjamin Griveaux (5e circonscription), Mounir Mahjoubi (16e circonscription), Stanislas Guerini (3e circonscription), Buon Tan (9e circonscription) ou encore Laetitia Avia (8e circonscription)… Tous ces candidats LREM ont remporté leur pari ce dimanche. Dans l’ancien bastion du PS regroupant les 3e et 10e arrondissements, le porte-parole LREM, Benjamin Griveaux, 39 ans, membre du « premier cercle » du président Emmanuel Macron, obtient 56,27 % des voix. « Avec quelques centaines de voix d’avance, je suis élu dans la seizième circonscription dans le XIXe », a déclaré de son côté, sur France Info Mounir Mahjoubi, ajoutant qu’il s’agissait d'« une circonscription très dure, parce que les candidats étaient nouveaux, Jean-Christophe Cambadélis (PS) n’a pas été qualifié au second tour, tout était à recomposer ».

Victoire de Pierre-Yves Bournazel face à El Khomri

Dans la 18e circonscription où aucun candidat n’avait été officiellement investi par La République en marche (LREM),Pierre-Yves Bournazel (LR) a finalement battu l’ancienne ministre du Travail, Myriam El Khomri (PS). Soutenu officiellement par le premier ministre Edouard Philippe, Pierre-Yves Bournazel 39 ans a fait la différence et fait basculer ce bastion de gauche à droite. Myriam El Khomri n’a pas pu profiter d’un report de voix massif venu des électeurs LFI et ceux Caroline de Haas, égérie de la lutte contre cette loi Travail.

Défaite de NKM, victoire de deux candidats LR

Dans la 2e circonscription de Paris - qui regroupe le 5e, une partie du 6e et une autre du 7e arrondissement de la capitale - l’ex-ministre Nathalie Kosciusko-Morizet (LR) a concédé sa défaite sur Facebook aux alentours de 22 heures face au candidat LREM. « Ce soir, malgré un net sursaut des électeurs en faveur de ma candidature par rapport au premier tour, Gilles Le Gendre a remporté l’élection législative dans la 2ème circonscription » a-t-elle expliqué. Outre NKM, se présentaient dans cette circonscription au premier tour, les candidatures dissidentes LR d’Henri Guaino et de Jean-Pierre Lecoq. Une campagne qui a été particulièrement tendue. Jeudi, NKM avait été agressée par un homme sur un marché parisien. Côté LR, deux candidats ont remporté leur second tour : Claude Goasguen (14e circonscription) et Brigitte Kuster (4e circonscription)

Une victoire PS, une victoire LFI

Danièle Obono est la première députée France insoumise à remporter une circonscription à Paris aux élections législatives 2017. Cette militante altermondialiste, féministe et antiraciste de 36 ans a été députée de la 17e circonscription de Paris. Enfin, le PS ne se maintient que dans une seule circonscription. George Pau-Langevin est réélu avec 60,29 % des voix.