Val-d’Oise : Soupçonné d'avoir usé d'un taser, séquestré un homme dans une cave… Il est mis en examen

SOCIETE Un jeune homme de 19 ans a été mis en examen deux ans après les faits pour avoir agressé un quinquagénaire à son domicile…

C.An

— 

Un jeune de 19 ans a été mis en exame pour l'agression d'un homme de 58 ans (Illustration).

Un jeune de 19 ans a été mis en exame pour l'agression d'un homme de 58 ans (Illustration). — M.Libert/20 Minutes

La victime s’était éprise de sa sœur. C’est ce que les policiers chargés d’enquêter sur l’agression d’un homme de 58 ans ont rapporté au Parisien. Un des agresseurs, un jeune homme de 19 ans, a été retrouvé et présenté au juge pour enfants, mardi, deux ans après les faits qui se sont déroulés à Argenteuil (Val-d’Oise).

Un quinquagénaire menacé et bâillonné

Un soir d’hiver en janvier 2015, le quinquagénaire pensait ouvrir la porte à des policiers. Mais les trois personnes déguisées l’avaient menacé avec un couteau de cuisine et un pistolet à impulsion électrique, communément appelé taser, puis emmené ligoté à la cave.

Bâillonné, un bonnet descendu jusqu’aux yeux, agressé à coups de taser, il avait fini par laisser les clés de sa voiture, une Toyota, à ses agresseurs. Ces derniers étaient alors repartis avec le véhicule. Plus tard, la victime avait tout de même réussi a appelé le 17.

>> A lire aussi: La séquestration, un mode opératoire en vogue chez les délinquants

Le lendemain, dans le quartier où résidait la victime, la police avait repéré la Toyota. Et à l’intérieur, un des attaquants muni du taser, de serre-flex et du passeport du quinquagénaire. Après une première garde à vue, des expertises génétiques avaient été réalisées mais ne prouvaient pas l’implication de l’homme de 19 ans dans cette affaire. Deux ans plus tard, ce dernier a été entendu une seconde fois puis, mis en examen.