Couple présidentiel: «C’est Brigitte qui gère la garde-robe», indique le tailleur d’Emmanuel Macron

ELYSEE Laurent Touboul a pris les mesures d’Emmanuel Macron en mai 2015 et le Président lui est resté fidèle depuis…

Camille Anger

— 

Paris, le 17 mai 2017,  Chez Jonas et Cie. Le président Emmanuel Macron se fournit en costume depuis deux ans dans ce magasin.

Paris, le 17 mai 2017, Chez Jonas et Cie. Le président Emmanuel Macron se fournit en costume depuis deux ans dans ce magasin. — C.ANGER

  • Brigitte Macron est présente quand Emmanuel Macron choisit ses costumes dans la boutique Jonas et Cie.
  • Laurent Touboul, couturier, a pris les mesures du Président lorsqu’il était ministre de l’Economie.

« C’est Brigitte qui gère la garde-robe d’Emmanuel Macron ». Laurent Touboul, son couturier, l’assure, « neuf fois sur dix, son épouse est présente ». Chez Jonas et Cie, une photo du couple présidentiel est posée à l’entrée du magasin. Le costume que portait le Président aux premières heures de son investiture venait de cette boutique : un « blue dark » d’une valeur de 450 euros. Mardi, le magasin, installé au premier étage d’un immeuble dans le 2e arrondissement de Paris, ne désemplit pas.

« Ismaël Emelien, un ami d’Emmanuel Macron, [devenu conseiller spécial du président de la République] l’avait orienté vers notre boutique. En mai 2015, je me suis rendu à Bercy pour prendre les mesures du ministre de l’Économie de l’époque. L’homme est resté fidèle depuis », commente Laurent Touboul. « Le président affectionne particulièrement la marque Vitale Barberis Canonico », poursuit Laurent Touboul, patron de la société de prêt-à-porter basée dans le quartier du Sentier depuis quarante ans. Cette entreprise fonctionne en binôme, entre le père Jean-Claude et son fils.

Paris, le 17 mai 2017. Le président Emmanuel Macron apprécie les costumes de la marque Vitale Barberis Canonico, fournis par Laurent Touboul.
Paris, le 17 mai 2017. Le président Emmanuel Macron apprécie les costumes de la marque Vitale Barberis Canonico, fournis par Laurent Touboul. - C.ANGER

Une réputation déjà bien établie

Lundi, Laurent vérifie comment ses clients portent les vêtements de sa petite boutique accessible au bout d’un long couloir. Ils sont venus jusque-là, par bouche-à-oreille ou après avoir lu des articles de presse. Les costumes se vendent entre 340 et 395 euros. Les maîtres tailleurs proposent également des ensembles sur-mesure à partir de 540 euros.

>> A lire aussi: Jackie Kennedy, Melania Trump, Brigitte Macron... Pourquoi des robes bleues?

« Le fait que cette boutique soit celle du président n’était pas notre motivation », assure Marina venue pour offrir un costume à son fils. Eric aussi ignorait jusqu’à ce jour se fournir là où s’habille le Président. « Pour le prix d’un costume, ici, j’en ai deux ! », défend ce Genevois. « Ici, ils pratiquent de la demi-mesure », renchérit Joseph. Ceintrer la veste, ajouter des boutons de manchettes, ajuster la taille du pantalon, ces services sont réalisés sur place. « Les retouches sont incluses, déclare Laurent Touboul, sauf pour les bas de veste. » Cinq personnes sont employées dans cette société. La porte de l’atelier de couture ouverte, on aperçoit nombre de costumes pendus au plafond en attente d’être personnalisés.

>> A lire aussi au sujet du costumes de François Fillon: «C’est devenu assez rare, ce niveau de prix», estime Gilles Attaf

Rue d’Aboukir, face à l’adresse de Jonas et Cie, le magasin Evalon observe le défilé de clients et de livraisons. « Au travers d’eux, notre boutique rayonne et ils le méritent » soutient Belka Aguemmoune, responsable de cette boutique depuis huit ans. Ses prix s’étalent de 270 à 650 euros pour un costume. « Mais ici, les retouches ne sont pas comprises », concède-t-il.