Paris: La grande roue démontée, Marcel Campion chez le juge

SOCIETE La grande roue devait être démontée jeudi soir mais avec l’investiture du président et la visite du CIO, ce ne sera pas avant mardi. Une convocation vient également d’être envoyée à Marcel Campion par un juge…

C.An

— 

Paris le 28 janvier 2013. Illustration rive droite. Place de la Concorde et grande roue.

Paris le 28 janvier 2013. Illustration rive droite. Place de la Concorde et grande roue. — A. GELEBART / 20 MINUTES

La grande roue doit faire acte de présence. Son propriétaire Marcel Campion a dû la fermer au public jeudi soir mais son démontage doit commencer mardi « en raison d’impératifs d’intérêt général », rapporte Le Parisien. L’investiture du président de la République, dimanche, et la visite des membres du CIO, lundi et mardi, ont provoqué ce report.

Pas le grand départ

Le démontage devrait durer quatre jours. Le 22 mai, la grande roue doit avoir disparu du paysage parisien. Mais son retour est prévu pour le marché de Noël dès la mi-novembre.

>> A lire aussi: Marcel Campion, «roi des forains», visé par la justice, se défend de toute irrégularité

Par ailleurs, Marcel Campion attend la convocation envoyée par le juge Renaud Van Ruymbeke en vue d’une possible mise en examen, indique également Le Parisien. A cela deux motifs possibles : recel de délit de favoritisme et abus de biens sociaux. Le « roi des forains » affirme avoir hâte de s’expliquer.