Paris: A partir du 1er juillet, une voiture sans vignette Crit'air risquera une amende

POLLUTION La mairie avait décrété une première phase «pédagogique» pour habituer les automobilistes...

Lucie Bras

— 

Les vignettes Crit'air sont obligatoires depuis le 15 janvier pour les voitures qui circulent dans Paris.

Les vignettes Crit'air sont obligatoires depuis le 15 janvier pour les voitures qui circulent dans Paris. — Christophe Ena/AP/SIPA

Les conducteurs parisiens vont devoir se mettre en règle s’ils veulent éviter l’amende. Selon la mairie de paris, la période « pédagogique » touche à sa fin : dans six semaines, tous les véhicules circulant dans Paris devront arborer leur vignette Crit’Air, sous peine d’être verbalisés.

Un « décret publié début mai par l’Etat vient confirmer que cette période pédagogique prendra fin le 1er juillet 2017 », rappelle la Ville dans un communiqué. « À partir de cette date, les automobilistes qui n’ont pas apposé cette vignette sur leur pare-brise s’exposeront à une amende d’un montant de 68 euros », ajoute-t-il.

>> A lire aussi : Pollution. Suppression du diesel, zones d'exclusion... La circulation alternée n'est pas la seule solution

Les voitures datant d’avant 1997 interdites

La capitale, première Zone à circulation restreinte (ZCR) de France, a imposé depuis le 15 janvier le port de ce système de macaron, à l’initiative de la maire PS Anne Hidalgo. Cette vignette de diverses couleurs, délivrée par le ministère de l’Environnement, identifie les véhicules selon leurs émissions polluantes (oxydes d’azote, particules).

Les autorités avaient convenu d’une période « pédagogique » de six mois qui permettait « aux automobilistes de s’habituer à cette nouvelle réglementation », rappelle la mairie de Paris qui « salue la parution de ce décret (…) et invite tous les automobilistes qui n’ont pas encore demandé leur vignette Crit’air à le faire », sur le site www.certificat-air.gouv.fr.

Les voitures immatriculées avant le 1er janvier 1997, les véhicules utilitaires légers d’avant le 1er octobre 1997, les deux-roues d’avant le 1er juin 2000 sont quant à eux interdits depuis le 1er juillet. « Non classés », et donc sans vignettes, ils n’ont plus le droit de circuler que le week-end et en semaine de 20 h à 08 h.