Seine-Saint-Denis: L'ado qui a sauvé une fillette d'une voiture en flammes récompensé

SOCIETE Lors des commémorations du lundi 8 mai 1945, le préfet de Saint-Denis a récompensé un ado pour son courage en marge d'une manifestation pour Théo... 

C.An

— 

Une manifestation pacifique en soutien à Théo à Bobigny a dégénéré, le 11 février.

Une manifestation pacifique en soutien à Théo à Bobigny a dégénéré, le 11 février. — Aurelien Morissard/AP/SIPA

Son geste avait suscité l'admiration. L'adolescent de 16 ans qui a sorti une fillette piégée d'une voiture en flammes a été récompensé lundi par le préfet de Seine-Saint-Denis, rapporte Le Parisien. Emmanuel Toula s'est vu remettre la médaille de bronze « pour son courage et son dévouement », en marge des commémorations du 8 mai. 

Le 11 février dernier, le jeune homme, originaire de Clichy-la-Garenne, participait à une manifestation contre les violences policières organisée à Bobigny après l'affaire Théo. Vers 17h30, le rassemblement dégénère. Une poubelle en feu enflamme à son tour la voiture d'une mère de famille avec ses deux enfants. La femme parvient à s'extraire du véhicule avec son bébé dans les bras mais son autre fille est piégée par les flammes. 

>> A lire aussi: Une petite fille sauvée des flammes par un manifestant de 16 ans

Un certain dévouement

« Lorsque j’ai vu la petite fille de 5 ans à l’intérieur, j’ai hésité quelques secondes. Je pensais que des adultes allaient intervenir. Puis, j’ai compris qu’il fallait agir vite. J’ai mis une dizaine de secondes à l’extraire de l’habitacle, puis je suis allé la mettre à l’abri », confie-t-il au quotidien. Son acte héroïque, un temps attribué aux forces de l'ordre, a rapidement circulé sur les réseaux sociaux. 

Le lycéen milite désormais dans le mouvement d'Emmanuel Macron, tout juste rebaptisé La République en marche.