Les stands de tir réservés à la police ferment ce  vendredi dans toute l'Ile-de-France pour une durée indéterminée (Illustration).
Les stands de tir réservés à la police ferment ce vendredi dans toute l'Ile-de-France pour une durée indéterminée (Illustration). - P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Aucune solution n’est encore trouvée concernant la fermeture des 32 stands de tir réservés à la police. Cette décision mise en œuvre ce vendredi par le ministère de l’Intérieur intervient à la suite de la contamination au plomb de trois employés d’une société chargés de nettoyer les stands de tir, rapporte Le Parisien.

>> A lire aussi: Après l'attentat sur les Champs-Elysées, «nous n'avons pas peur», affirme le syndicat Alternative Police CFDT

Sans nettoyage, aucun tir possible

La médecine du travail a donné l’alerte après avoir constaté des taux de contamination – « près de deux fois supérieurs à la normale » – sur ces salariés. Depuis le 3 avril, la société prestataire a suspendu son activité dans les stands de tir où les résidus de poudre de tirs s’accumulent.

>> A lire aussi: Non, la nouvelle arme des policiers de la BAC ne tire pas de travers

« Il faut une solution urgente », a déclaré Loïc Travers, du syndicat de police Alliance au quotidien national. Mais le recours au marché public suppose des délais assez longs.

Mots-clés :