Paris Plages: La justice enquête sur le financement des éditions 2012 et 2013

SOCIETE Une information judiciaire a été ouverte pour étudier les conditions dans lesquelles des intervenants privés ont réglé certaines factures liées à l’opération estivale…

20 Minutes avec agence

— 

L'opération Paris Plages a débuté le 20 juillet 2015.

L'opération Paris Plages a débuté le 20 juillet 2015. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

La Mairie de Paris a confirmé ce jeudi qu’une perquisition demandée par un juge d’instruction avait eu lieu dans ses locaux. Elle s’est déroulée dans le cadre d’une information judiciaire portant sur le financement des éditions 2012 et 2013 de « Paris Plages ».

Le paiement par des acteurs privés de certaines prestations techniques pourrait en effet constituer un manquement au code des marchés publics. C’est la chambre régionale des comptes qui, en 2015, avait publié un rapport transmis au conseil de Paris.

Le principe d’universalité budgétaire non respecté ?

Il révélait que certaines des méthodes employées ne respectaient pas le principe d’universalité budgétaire, rappelle France Info. Débattu par les élus parisiens, le texte concernait notamment les travaux liés aux structures, à l’aménagement et aux décors.

« Les factures directement imputables à l’organisation de l’événement sont désormais intégralement réglées par la collectivité », a assuré la Mairie de Paris ce jeudi tout en précisant souhaiter que « toute la transparence soit faite sur ce point ».