Un mouvement de grève chez les salariés de la marque textile Primark est prévu samedi 18 février en Ile-de-France (Illustration).
Un mouvement de grève chez les salariés de la marque textile Primark est prévu samedi 18 février en Ile-de-France (Illustration). - P.Magnien / 20 Minutes

Des salariés de Primark réclament une hausse des salaires et de meilleures conditions de travail. Les magasins de l’enseigne irlandaise de Créteil (Val-de-Marne) et de Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) manifestent samedi 18 février, selon le site Internet LSA. Ils déplorent une rémunération inférieure à celle de la concurrence alors que le chiffre d’affaires de Primark a augmenté en France. Ce mouvement arrive après de précédentes manifestations à Marseille et Dijon.

Le chiffre d’affaires a plus que doublé en un an

Entre 2014 et 2015, le chiffre d’affaires de Primark est passé de 141,2 millions d’euros à plus de 306 millions d’euros. En outre, les grévistes dénoncent une augmentation inégale des salaires.

>> À lire aussi: Primark est-il un «enfer» pour les salariés?

« Avec une augmentation de 4 centimes d’euros bruts par heure pour ses vendeurs, de 13 centimes bruts par heure pour ses superviseurs, de 1,1 % pour ses cadres, Primark confirme encore cette année sa volonté de valoriser une seule catégorie de salarié », dénote le syndicat.

 

Mots-clés :