«Paris face cachée» : Une nouvelle billetterie ouverte ce mercredi pour profiter des visites insolites

SORTIES Avis aux Parisiens et Franciliens, et surtout aux curieux, des lieux inédits ouvriront leurs portes au grand public du 27 au 29 janvier…

C.A

— 

Première visite possible dans ce musée créé en 1882 où le savoir-faire parisien s'exporte jusqu'à Montréal, Prague ou Séoul (Illustration).

Première visite possible dans ce musée créé en 1882 où le savoir-faire parisien s'exporte jusqu'à Montréal, Prague ou Séoul (Illustration). — C.Anger

« Une deuxième vague de vente de billets est lancée pour découvrir des lieux parisiens interdits ! », rappelle Caroline Loire. La codirectrice de l’association « À suivre » annonce en tout « 80 % de nouvelles visites » pour la sixième édition de « Paris face cachée ». Des lieux d’habitude fermés au grand public deviennent accessibles, à Paris ou en périphérie.

« On arrête la visite du bunker de la Gare de l’Est mais il existe plein d’autres aventures improbables pour le week-end du 27 au 29 janvier », poursuit Caroline Loire. Pour commencer, il faut se rendre sur le site « Paris face caché ». Les visites se déclinent selon deux thèmes : l’inconnu et l’interdit.

Vers un univers surprenant

Avide de culture ou de voiture, si vous « osez l’interdit », vous serez servis ! Pour qui ne demande que « de l’Art, de l’Art, de l’Art », il suffit de cliquer sur l’onglet dédié et de vous inscrire pour participer à cette visite. De nouvelles contraintes ont été posées avec l’obligation de noter le nom de chaque participant et, une fois sur place, de se munir d’une pièce d’identité.

Plutôt tenté par l’inconnu, d’incroyables invitations s’offrent à vous. Avec des rencontres inattendues au tournant. A la lumière d’une lampe torche, entre les végétations, vous croiserez peut-être un ours. D’autres spectacles nocturnes sont organisés en Seine-Saint-Denis. Un street-artiste composera une œuvre en direct et en musique.

Parmi la cinquantaine d’aventures proposées, certaines sont gratuites. Sinon, les prix s’élèvent de 8 à 12 euros.