Paris, le 5 décembre 2016
Paris, le 5 décembre 2016 - THOMAS SAMSON / AFP

La circulation alternée sera reconduite ce vendredi à Paris et dans 22 communes de la petite couronne pour le quatrième jour consécutif en raison de la persistance de la pollution aux particules fines et au dioxyde d’azote, ont annoncé jeudi les autorités.

>> A lire aussi : QUIZ. Jouez au policier et identifiez les véhicules autorisés ou non à rouler

Pour un week-end sans voiture, la préfecture décidera vendredi

Vendredi, seuls les véhicules dont le numéro sur la plaque d’immatriculation est impair pourront circuler, ainsi que ceux qui font du covoiturage ou bénéficient d’une des nombreuses dérogations, a précisé Marc Meunier, secrétaire général de la zone de défense et de sécurité de Paris. « Actuellement, la circulation alternée est la mesure la plus efficace et les contrôles seront encore renforcés vendredi », a-t-il promis, tout en renouvelant son « appel au civisme ».

Le groupe des élus écologistes au conseil de Paris souhaitait également que le week-end qui arrive soit décrété sans voiture à Paris. Un courrier en ce sens a été adressé ce jeudi à la préfecture de police. « Nous ne connaissons pas à ce jour avec précision le niveau de pollution que nous connaîtrons samedi et dimanche, répond Marc Meunier. Nous réunirons donc les élus, vendredi à 13h30, pour décider des mesures à prendre pour ce week-end. »

>> A lire aussi : Comment font Londres, Berlin ou Milan pour ne pas étouffer?

Une circulation alternée peu respectée

Plusieurs groupes politiques au conseil de Paris,en particulier les Ecologistes, ont aussi reproché à la préfecture de police de Paris de ne pas avoir mis les moyens humains suffisants pour faire respecter la circulation alternée depuis mardi. « La mesure n’a entraîné les premiers jours que 10 % de baisse de trafic seulement, avec du coup un faible impact sur la qualité de l’air, note David Belliard, co-président du groupe des élu-es écologistes à Paris. La dernière fois que la circulation alternée avait été appliquée, début 2016, cela avait fait baisser le trafic routier de 18 %. »

La préfecture de police se défend alors sur son bilan et parle d’une montée en puissance du dispositif sur le terrain pour faire respecter les restrictions de circulation instaurées cette semaine. Cela ne concerne pas seulement la circulation alternée mais aussi l’obligation de contournement de la capitale pour les poids-lourds et les limitations de vitesse de 20 km/h sur les routes de la région parisienne. « En tout, 9.500 contrôles ont été effectués sur la journée de mercredi, dont 2.641 sur le respect de la circulation alternée, précise Marc Meunier. Elles ont donné lieu à 596 contraventions dressées et 14 véhicules immobilisés. »

« 430 policiers mobilisés mercredi, ce sera plus ce jeudi »

Les chiffres n’étaient pas encore arrêtés pour la journée de ce jeudi, « mais nous aurons très probablement fait plus de contrôles encore, poursuit Marc Meunier. Nous avions 400 fonctionnaires de polices mobilisés mardi, 430 mercredi répartis en 184 patrouilles. Il y en avait encore d’avantage ce jeudi. Mais nous devons aussi nous adapter à la disponibilité des policiers qui peuvent être mobilisés sur d’autres dispositifs. »

 

Mots-clés :