Le siège parisien de la RATP.
Le siège parisien de la RATP. - V. WARTNER / 20 MINUTES

1.500 conducteurs et conductrices de bus, près de 300 agents de stations et gares, 150 conducteurs et conductrices de métro, 140 agents de sécurité et de contrôle, un peu moins de 250 agents de maintenance et aussi 360 encadrants, dont 180 ingénieurs dans le développement, l’ingénierie, la maintenance…

La RATP (Régie autonome des transports parisien), qui exploite le métro parisien, huit lignes de tramway franciliennes et une bonne partie des lignes de bus de la région, a prévu de recruter en 2016.Elisabeth Borne, PDG du groupe, l’a souligné ce vendredi matin sur les ondes de RTL. La RATP, qui compte près de 60.000 salariés, prévoit en tout le recrutement de 3.000 nouveaux salariés et 850 contrats aidés pour l’année en cours. « Un chiffre similaire aux recrutements des années passées », indique-t-on au service communication de l’entreprise.

Répondre aux exigences du nouveau contrat Stif

Cette vague d’embauches pallie des départs à la retraite mais vise aussi à répondre aux nouvelles exigences du contrat Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France) voté en septembre dernier. « Il y a des extensions d’offre, des renforcements de lignes de bus, mais aussi du renouvellement de matériels qui demandera le recrutement d’agents de maintenance. Le Stif avait aussi annoncé le financement d’une centaine de postes d’agents de sécurité supplémentaires dans le cadre de la lutte contre la fraude et les incivilités dans les transports parisiens.

Mots-clés :