Des adolescents devant l'entrée du lycée Louis-le-Grand le 9 février 2010 à Paris
Des adolescents devant l'entrée du lycée Louis-le-Grand le 9 février 2010 à Paris - LOIC VENANCE AFP

Après des appels anonymes faisant état de colis piégés dans six établissements parisiens et des menaces téléphoniques, la semaine dernière, une nouvelle alerte a eu lieu ce lundi matin dans trois lycées parisiens. Elle a été levée à 12h. 

« La police sécurise les lieux »

« Suite à des menaces, les élèves des Lycées Condorcet, Henry IV et Louis Le Grand sont mis à l’abri, selon les consignes de sécurité prévues par chaque établissement. La police sécurise les lieux », annonce l’Académie de Paris, dans un communiqué.

De source policière, on indique que les trois lycées ont en effet reçu des appels menaçants vers 9h. « Vous allez tous mourir », a lancé la personne au bout du fil.

En fonction des plans particuliers de mise en sécurité (PPMS, propres à chaque établissement), les lycéens peuvent être confinés, réunis dans une pièce particulière ou encore dans la cour, a-t-on expliqué, la semaine dernière.

Les alertes de mardi concernaient les lycées parisiens Charlemagne, Fénelon, Montaigne, Condorcet, Henri-IV et Louis-le-Grand. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour menaces de destruction, confiée à la Sûreté territoriale de Paris.

Mots-clés :