Les taxis manifestent contre les VTC Porte Maillot à Paris, ce mardi 26 janvier.
Les taxis manifestent contre les VTC Porte Maillot à Paris, ce mardi 26 janvier. -

Ce mardi promet aussi d’être encore compliquée dans les transports de la capitale. Les difficultés ne seront pas cette fois-ci sur le RER D paralysée ces derniers jours après que les conducteurs de trains aient exercé leur droit de retrait après l’agression d’un des leurs.

« Une grève très dure »

Mardi, donc, ce sont les conducteurs de taxi qui sont appelés à faire grève pour protester contre les dérives du secteur des VTC (Véhicules de tourisme avec chauffeur). Serge Metz, à la tête de Taxis G7, promet une grève très dure avec des blocages, des opérations escargots et des barrages filtrants. A Paris, les perturbations sont à prévoir du côté des aéroports de Roissy et d’Orly où les chauffeurs de taxi sont appelés à se rassembler dès 6h. Les embouteillages devraient ensuite se déporter sur la Porte Maillot et à proximité du ministère de l’Economie et des Finances où les chauffeurs grévistes ont prévu de se rendre.

Le préfet de Paris met en garde

De précédents rassemblements de chauffeurs de taxis avaient été émaillés de violences en 2015. Le préfet de police de Paris Michel Cadot, a lancé dès ce lundi « un appel assez ferme » aux taxis « à ne faire en aucun cas » montre de « violence » lors de la mobilisation prévue mardi, « journée très difficile en termes de circulation ». Il n’a pas hésité à menacer « d’en référer à la justice », le cas échéant. Les chauffeurs de taxi doivent exprimer « leur détresse, leurs revendications », dans « le respect des autres usagers, sans violence et dans le respect de la loi », a demandé Michel Cadot.

« Dix-huit organisations syndicales » participent au mouvement social de ce mardi et « il n’y a pas d’heure de fin de manifestation déclarée », a précisé Michel Cadot, qui recommande donc « d’emprunter les transports en commun plutôt que la voiture » et sinon « d’éviter les secteurs de la porte Maillot et de Bercy ». « Il faut être très clair : la circulation sera extrêmement compliquée toute la journée à Paris. »

Des manifestations aussi dans la fonction publique

Parallèlement aux rassemblements de taxis, plusieurs manifestations de la fonction publique sont également organisées « essentiellement sur la rive gauche ». Là encore, « plusieurs milliers de personnes » sont attendues. « Plusieurs milliers de policiers seront mobilisés pour gérer les différentes contraintes de circulation (…) et d’ordre public », a déclaré le préfet de police, sans plus de détail. La préfecture de police communiquera « en temps réel » sur son site internet et Twitter.

Mots-clés :