Les enquêteurs privilégient la piste du règlement de comptes dans cette affaire.
Les enquêteurs privilégient la piste du règlement de comptes dans cette affaire. - Infographie IDE

Un jeune homme de 23 ans a été blessé de plusieurs balles à une cuisse mercredi soir au cœur d'un quartier sensible de Nanterre (Hauts-de-Seine). Il s’agirait d’un possible règlement de comptes, indiquaient ce jeudi des sources proches de l'enquête.

Il dit ne rien savoir de ses agresseurs

Vers 21h, ce jeune homme a été atteint par «au moins trois balles» de calibre 9 mm en pleine rue, dans la cité Pablo-Picasso de cette ville proche de Paris, ont expliqué ces sources, confirmant une information du Parisien. Son pronostic vital n'est pas engagé.

Les enquêteurs privilégient la piste du règlement de comptes. Le blessé, déjà connu des services de police, les a assurés de «sa surprise et son incompréhension» et a affirmé ne rien savoir de ses agresseurs. La police judiciaire des Hauts-de-Seine est saisie de l'enquête.

Un quartier sous tension

La situation dans ce quartier sensible se tend depuis quelques semaines entre jeunes et forces de l'ordre, sur fond de trafic de drogue. Les policiers, qui y sont régulièrement pris à partie, « y trouvent de plus en plus d'armes », a noté l'une des sources: beaucoup d'armes de poing, mais aussi «quelques kalachnikov».

Le 19 novembre, une voiture de police qui patrouillait dans la cité a été visée par un parpaing qui a traversé son pare-brise. La policière qui se trouvait à la place du passager, blessée au visage, a eu trente jours d'incapacité totale de travail (ITT), selon une source policière.

Les deux agresseurs présumés, deux mineurs âgés de 16 et 17 ans, ont été interpellés mardi et présentés au parquet mercredi. L'un sera jugé vendredi, l'autre le 24 décembre.

Mots-clés :