La mode du vegan s’incruste à Paris

ALIMENTATION Une douzaine de restaurants, une boutique devenue quartier général, deux hôtels prévus, la carte du vegan à Paris s’étoffe depuis quelques mois…

Oihana Gabriel

— 

paris, le 28 août 2014, reportage à la boutique Un monde vegan

paris, le 28 août 2014, reportage à la boutique Un monde vegan — O. Gabriel / 20 Minutes

Il y a le locavore, le sans gluten, le bio, le cru… Autre mode alimentaire en vogue: le vegan (voir encadré), qui prend ses quartiers à Paris. Sur la douzaine de restaurants 100 % vegans à Paris, la moitié a émergé cette année. Notamment, Hank (3e), spécialiste de hamburgers végétaliens ouvert depuis janvier 2014. Pierre Doléans, son fondateur explique que ces hamburgers à base de champignons, carottes, haricots, céréales et protéines végétales ravissent les gourmands: «On est en constante progression et on pense s’agrandir.» Deux nouveaux restaurants vegans devraient ouvrir aux Batignolles et dans le 15e prochainement. Et les néophytes peuvent également suivre, ce samedi 4 octobre, les cours de cuisine végétalienne de Mademoiselle Pigut. «On voit que ça commence à intéresser des gens de tous horizons», souligne Melle Pigut.

Deux hôtels avec restaurant vegan en prévision

Signe que le vegan a acquis ses lettres de noblesse, MOB (Maimonide Of Brooklyn) a ouvert il y a tout juste un an à la Cité de la mode et du design, endroit branché parisien. Son fondateur, Cyril Aouizerate, confirme que le restaurant a trouvé son public: «On a bien sûr des vegans qui viennent mais aussi des personnes qui visitent l’expo Pixar et qui découvrent nos plats. Pendant longtemps, les vegans étaient ridiculisés en France.» Le succès est tel qu’un second restaurant MOB, plus petit, a ouvert il y a quatre mois dans le Marais. «Avec les actualités sur l’hygiène alimentaire, le mouvement s’accélère», assure Cyril Aouizerate. Et ce vegan, qui assure vouloir prouver aux carnivores que manger sans produit animal peut être bon et abordable, a dans ses cartons d’autres projets pour Paris. Notamment un «hôtel MOB» pour janvier 2016. «On y trouvera une librairie, un verger, un cinéma, et un restaurant avec une carte vegan.» Et un deuxième hôtel MOB est prévu dans le sud de Paris en 2017.

«Depuis la fin 2013, la clientèle s’est diversifiée»

«Avant c’était galère de trouver un lieu vegan où on peut dîner à toute heure à vingt personnes!», s’amuse Jean-Luc Zieger, propriétaire de Un monde vegan, unique boutique parisienne 100 % vegan. Avec son 60 m2 rempli de fromages végétaux, chaussures sans colle de poisson et chorizo sans viande, Jean-Luc Zieger fournit la majorité des restaurants vegan de la capitale. Et son site réjouit touristes et Français qui ont éliminé tout produit animal de leur vie. «Paris est le département où on livre le plus. Depuis la fin 2013, la clientèle s’est diversifiée. Il y a de plus en plus d’intolérants au gluten, au lactose, aux allergènes. Et ça ne va pas s’arrêter.» Face au succès, Jean-Luc compte s’agrandir en 2015.

Un rayon de crème sans lait à la boutique Un monde vegan - O. Gabriel / 20 Minutes

Sébastien Kardinal, auteur culinaire qui offre sur un plateau d’argent un guide de survie végétalienne à Paris assure que le mouvement prend de l’ampleur. «Certains restaurants vont vers le végétalisme exclusif sans même passer par la case végétarien, précise-t-il. C’est le signe que la demande est plus forte. Je le remarque autour de moi. De plus en plus de personnes ont le déclic avec tous les scandales alimentaires, et consomment moins aveuglément.»

S’habiller, cuisiner, lire vegan

Autre signe que Paris rattrape son retard sur l’Allemagne ou les Etats-Unis, le label vegan s’invite dans les rayons des Naturalia et Biocoop. De même, la marque de vêtements Esprit a lancé une ligne de chaussures vegan sans cuir ou colle de poisson, avec la caution de l’association de défense des droits des animaux Peta. Dock Martins aussi. Même l’édition se prend de passion pour ce mouvement. Dans les étagères de la librairie L’âge d’homme (6e) s’affiche désormais une collection dédiée au vegan, embrassant des livres de recettes comme des livres pour enfants… La carte du vegan à Paris n’a pas fini de s’étoffer.

C’est quoi un vegan?

Un vegan est un végétarien qui ne mange pas d’œuf, de lait ou de miel. «Mais le mouvement vegan va au-delà de l’alimentation, précise Sébastien Kardinal, auteur culinaire vegan. Du moins en France. En Angleterre, on peut être vegan et aller au zoo ou prendre des médicaments testés sur les animaux. Alors qu’en France on distingue végétaliens, qui s’interdisent de manger tout ce qui provient des animaux et vegan, plus radical, qui élargit ces restrictions aux vêtements, cosmétiques, médicaments...