Julien, Mouki et Romain, trois amis vivant en banlieue, lancent un jeu.
Julien, Mouki et Romain, trois amis vivant en banlieue, lancent un jeu. - V. WARTNER / 20 MINUTES

Oihana Gabriel

Une belle carte de visite. Trois amis originaires de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) et Ris-Orangis (Essonne) ont choisi une voie originale pour réussir : lancer un jeu de société pédagogique en neuf langues. Après deux ans et demi de boulot et en conjuguant leurs idées –Julien travaillait dans le jeu vidéo, Mouki dans la musique et Romain dans le jeu de société – leur bébé, Steplife*, a vu le jour en octobre.

Un modèle de créativité
Ce jeu de cartes, qui se rapproche du 1 000 bornes et dont le but est de rester jeune tout en imposant avec ses cartes des années à ses adversaires, sort cette semaine… dans deux boutiques de Choisy-le-Roi. Car le trio s'est appuyé sur son voisinage. « On nous a fermé certaines portes parce qu'on vient de banlieue, raconte Julien. Mais on est épaté devant la solidarité qui règne dans notre quartier. Avec l'aide de la mairie, on a testé le prototype sur les jeunes et on est ressorti avec des contacts. » Avec ce projet, le trio veut contrer les clichés et montrer l'exemple. Et Julien d'insister : « Les jeunes de banlieue ne sont pas tous des mauvais garçons, des rappeurs ou des footballeurs. Il y a aussi des gens créatifs dans un secteur non saturé. »